Accueil » A la une » Tuerie à Ankazobe – Un bandit abattu par les forces de l’ordre
A la une Faits divers

Tuerie à Ankazobe – Un bandit abattu par les forces de l’ordre

Les forces de l’ordre ont abattu hier Rainilekely, présumé complice de Iarisy le cerveau du massacre d’Ankazobe. Le bilan s’est alourdi à trente-trois morts.

Un nouveau décès porte le nombre de victimes du carnage à Ambohitriniandriana Ankazobe à trente-trois. Il s’agit de Fanomezantsoa Jérémi Ranaivoarilala, 23 ans. Il a rendu l’âme hier à 9h30. Il était parmi les quatre blessés évacués au centre hospitalier de référence du district d’Ankazobe, le 29 juillet, jour du massacre. Choc irrésistible et brûlure grave ont causé sa mort, selon le médecin.

L’arrestation des auteurs et complices du crime est impérative. Dimanche, la mère, la sœur et le beau-frère d’Elysé Randrianarisoa, le chef de bande, ont été arrêtés. Le lendemain, son bras droit et un autre suspect ont également été interpellés. Ils vivent tous dans le district d’Anjozorobe.

Hier, un coauteur du caïd et qui l’a hébergé pendant leur forfait est tombé sous les balles des gendarmes d’Ambohidratrimo et d’Avaratsena Sahalemaka. Il était avec trois autres dahalo dans une grotte. Ils ont tiré tout en fuyant dès qu’ils ont vu les gendarmes.

Des cartouches et douilles de calibre douze et de 7,62mm pour des armes de guerre, ainsi que diverses amulettes ont été récupérées sur les lieux de la fusillade. Les poursuivants sont aux trousses de trois acolytes du défunt.

Multirécidiviste

D’après des signalements propagés depuis hier, Elysé ou Iarisy, 29 ans, est activement recherché. Sa dernière adresse connue était à Belavabary Anosikely, commune d’Ambatomanoina. Son frère, Emile Randrianarisoa ou Leba qui est sorti de prison en juin, et leurs coauteurs, Norbert Randriamananjara ou Dofa, Lemizana, Lako et Ndriana figurent eux aussi au tableau de chasse. Les trois derniers viennent de la commune d’Ambolotarakely.

Ce sont eux qui ont dirigé l’attaque et l’incendie volontaire, sources de l’hécatombe. La gendarmerie et l’armée, actuellement en pleine opération, sollicitent la collaboration de tous pour parvenir à ces criminels et leur équipe. Iarisy, en particulier, est un multirécidiviste en kidnapping et vol de bœufs, suivant les renseignements judiciaires.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter