Accueil » Social » Santé et éducation – Des parents d’enfants autistes désorientés
Social

Santé et éducation – Des parents d’enfants autistes désorientés

L’état d’urgence sanitaire et la longue période de confinement tracassent la tête des parents d’enfants autistes. En ce moment, aucun centre spécialisé n’ouvre ses portes alors que les enfants autistes ont besoin de leur environnement habituel pour vivre et s’épanouir. Nirina Ravao, mère d’un enfant atteint d’autisme partage ses inquiétudes par rapport au quotidien de son fils. « Il est difficile de lui faire comprendre qu’il ne peut pas aller à l’école à cause du coronavirus. S’il veut sortir, c’est une autre histoire. Les mesures sanitaires exigent le port de cache bouche alors qu’il est vraiment impossible de le lui mettre sur le visage. Nous menons un combat très dur car il perd ses repères, tout ce qu’il a appris », déplore-t-elle.

Elle se soucie à la fois de l’éducation et de la santé de son enfant. Même si les établissements scolaires accueil- lent les enfants, ils courent des risques en rejoignant leurs écoles. Qu’ils marchent ou qu’ils prennent le taxibe, ils ne seront pas à l’abri du virus qui erre partout. Une fois en classe, personne ne pourra non plus lui garantir la bonne santé de ses camarades de classe. Nirina Ravao a aussi pensé à faire appel à un éducateur pour l’accompagnement à domicile mais elle craint toujours le risque de contamination. « Cette personne sort de chez elle, circule dans la rue, peut prendre un taxi mais comment saurais-je qu’elle ne présente aucun danger à mon enfant et qu’elle ne transmettra pas le virus? » se demande-telle.

Pour l’heure, cette mère de famille reste convaincue que son enfant sera mieux protégé à la maison et sous sa surveillance. Elle rencontre des moments pénibles mais ne baisse pas ses bras car sa lutte quotidienne contre le coronavirus est couplée à la recherche du bien-être de son enfant.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi