Accueil » Magazine » Coronavirus – Atsimo-Andrefana connaît son premier décès
Magazine Santé

Coronavirus – Atsimo-Andrefana connaît son premier décès

Les gens utilisent leurs propres moyens pour combler les manques durant le confinement.

La porte-parole du Centre de commandement opérationnel Ivato a annoncé hier un décès lié au coronavirus pour la région Atsimo Andrefana. Il s’agit d’un homme de 68 ans habitant la ville de Toliara. Aux dernières précisions, il a été admis à l’hôpital CHU de Mitsinjo Toliara il y a dix jours pour complication liée à une hypertension et la confirmation du coronavirus dans son corps a été précisée jeudi dernier. Il a succombé hier matin et a été enterré au cimetière chrétien de Toliara vers 14 heures. Quatre nouveaux cas confirmés ont été par ailleurs informés hier par le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle. Des cas confirmés à Mangily, dans la commune de Belalanda, district de Toliara II. Ce qui ramène à un cumul de cinquante-six cas confirmés depuis le 31 mars. Vingt-trois personnes sont toujours traitées à l’hôpital CHU de Mitsinjo à Toliara. Et près de deux-cent personnes sont suspectées entrer en contact avec des personnes contaminées par le coronavirus actuellement dans toute la région. Des cas suspects ont été enregistrés à Morombe ou encore dans le district d’Ankazoabo, outre les cas à Toliara I et II tels Maninday, Betsingilo, Mitsinjo Betanimena ou encore Andabizy.

La famille d’un malade du coronavirus admis au CHU Mitsinjo en début de semaine, fait un appel de détresse car leur malade ne reçoit pas les « traitements adéquats ». « Notre malade est à l’hôpital Manara-penitra depuis trois jours maintenant. Il n’a reçu aucun traitement de fond alors qu’il présente tous les symptômes et surtout qu’il est en détresse respiratoire. On lui a administré tout juste de la vitamine C et depuis hier du CVO » nous rapporte la famille vendredi dernier. La famille n’a pas non plus été autorisée à ramener leur patient à domicile. « Nous voulions faire sortir notre malade vu qu’il n’a pas été bien traité durant ces trois jours. Ils nous disent alors que le résultat d’un deuxième test est attendu de la capitale avant de procéder à d’autres traitements » déplore notre source.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi