Accueil » Faits divers » Ambodiafontsy – Un chauffeur s’enfuit après un choc mortel
Faits divers

Ambodiafontsy – Un chauffeur s’enfuit après un choc mortel

La moto entièrement endommagée.

Un jeune père de famille est mort fauché par une Range Rover, jeudi vers 21 heures, à Ambodiafontsy Ampitatafika. Le chauffeur reste introuvable après son délit de fuite.

Collision d’une rare violence, jeudi vers 21 heures, sur la digue d’Ambodiafontsy Ampitatafika. Un père de famille, âgé de 30 ans, au guidon d’un scooter BWS, y a trouvé une mort tragique.

Sur son scooter, le motocycliste allait rentrer à Fenoarivo quand le pire l’a happé. Une voiture le suivait. Pour une raison encore indéterminée, sur une ligne droite, elle l’a heurté de plein fouet et écrasé avec son deux roues.

Le scooter n’est plus qu’un tas de ferrailles après le télescopage. Son conducteur est décédé sur le coup. « Ce qui lui est arrivé est insupportable. Son dos et ses membres ont été brisés », raconte un gendarme.

Le défunt est déjà remis à sa famille. Une enquête est ouverte visant à retrouver l’automobiliste. Celui-ci a continué à rouler, malgré le choc. Hier toute la journée, il a été attendu pour se rendre lui-même au bureau de la gendarmerie, mais il n’a pas comparu.

Une Range Rover

« Ni le chauffeur ni le numéro d’immatriculation ne sont identifiés. Nous pouvons, par contre, affirmer que le véhicule était une Range Rover car la marque est tombée et récupérée sur le lieu de l’accident», selon les explications reçues auprès de la brigade de la gendarmerie de Fenoarivo.

« Je suis la femme du scootériste tué dans cet accident sur la digue. Maintenant mon mari est décédé et le chauffeur en fuite. Vous ne supporterez pas la tristesse de mes enfants de 1 et 3 ans », réagit Mendrika Finaritra, effondrée par la disparition très brutale de son mari.

La majorité des accidents survenus ces derniers mois sur cet axe AmpitatafikaFenoarivo ont été mortels. « L’imprudence de certains chauffeurs et motocyclistes en était parfois à l’origine. L’absence d’éclairage sur bon nombre de poteaux, dont les ampoules et panneaux solaires ont été volés, devient également un gros problème pour la circulation sur cette digue, surtout la nuit », explique un responsable à la commune rurale d’Ampitatafika.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter