Accueil » Faits divers » Mahasoa Ikalamavony – Six morts monnayés avec quarante zébus
Faits divers

Mahasoa Ikalamavony – Six morts monnayés avec quarante zébus

Des habitants d’un village ont abattu six de leurs voisins pour homicide. L’affaire a été réglée par la remise de quatre-vingt-dix zébus, dont cinquante restitués après vol pendant l’attaque.

Un règlement de compte laissant pantois. Un vent d’apaisement souffle à Mahasoa Ikalamavony après une fusillade ayant fait sept morts dans l’après-midi du 26 juin.
«Les personnes qui se sont affrontées ont des liens de parenté. Elles habitent pourtant dans deux villages distincts, dont Mahasoa Solila et Fanjatoha Tanamaro. Dimanche, elles ont scellé un pacte en faveur d’un apaisement. Ceux de Mahasoa ont perdu six des leurs lors de l’affrontement. Douze maisons d’habitation ont été incendiées et cinquante têtes de bovidé dérobées lorsque leurs voisins de Fanjatoha les ont attaqués dans leur village. Quatre-vingt-dix zébus ont été remis dimanche aux familles endeuillées pour enterrer la hache de guerre», explique le commandant de la compagnie territoriale de la gendarmerie nationale à Fianarantsoa.

Différend judiciaire
«Le rituel a été effectué en présence de la gendarmerie et des autorités locales, dont les maires des communes de Solila et de Tanamaro. Bien que la vive tension se soit apaisée, il ne faut pas oublier qu’il y a eu mort d’homme. La gendarmerie a ouvert une enquête. Nous travaillons de concert avec le Parquet pour la suite», poursuit le commandant de compagnie.

Un différend de longue date est l’une des causes latentes de l’affrontement. Poursuivi en justice par l’un des siens résidant à Mahasoa, un habitant de Fanjatoha a écopé une peine de prison ferme.

Peu avant le jour de la célébration de la fête de l’indépendance, le condamné a retrouvé son village à Fanjatoha après avoir purgé sa peine.
Une ambiance festive a saisi les proches et amis de l’ex-détenu pendant les retrou-vailles. Les informations recueillies auprès de la gendarmerie révèlent que deux d’entre-eux ont quitté Fanjatoha dans l’après-midi, vers 16 heures, pour se rendre à Mahasoa afin d’acheter des boissons.
Un cours d’eau sépare les deux localités. D’après les informations communiquées, une violente dispute aurait éclaté à leur arrivée sur place. Dans le feu de l’action, un habitant de Mahasoa les a arrosés de balles, tuant sur le coup l’un des individus venus faire des achats. Frappé de projectiles en plein bras, son compagnon a, en revanche, réussi à s’échapper pour rejoindre Fanjatoha et y donner l’alerte. En un éclair, des sympathisants du blessé se sont rués vers Mahasoa, fusils de chasse en main, pour ouvrir le feu sur les personnes qu’ils ont trouvées, incendier des foyers et s’emparer de tout un troupeau de bétail.

L’individu ayant tiré sur les deux habitants de Fanjatoha figure parmi les six abattus. Le rescapé blessé au bras demeure, pour sa part, introuvable.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter