Accueil » Sport » Natation – Mondial du Budapest : Holy Antsa vise le ticket olympique
Sport

Natation – Mondial du Budapest : Holy Antsa vise le ticket olympique

Holy  Antsa  Rabejaona  a  de  l’ambition  à  revendre. 

Grand défi. «Je vais prendre mon avenir» annonce Holy Antsa Rabejaona, boursière de la Fédération internationale de natation (Fina), dans les réseaux sociaux. La nageuse star du club Mana­ging, âgée de 20 ans est en stage de haut niveau à Kazan Russie depuis mai 2021, puis a dû déménager en Thaïlan­de en mars à cause de la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Sa participation aux championnats du monde à Budapest Hongrie du 17 juin au 3 juillet marquera la fin de son stage en tant que boursière de la Fina.

«J’ai expérimenté différents types d’entraînements. Je suis satisfaite de mes résultats entre autres l’amélioration de quatre records nationaux » informe Holy Antsa. « Depuis mon plus jeune âge, ma mère m’a initié à la natation dans l’espoir de me voir un jour représenter mon pays aux Jeux Olympiques. Après son décès, j’ai fait de son souhait ma plus grande motivation » poursuit-elle. Holy Antsa compte poursuivre son stage de haut niveau à l’étranger alors qu’elle ne sera plus pensionnaire du centre de Thaïlande après le mondial.

Ainsi, elle vient de lancer un crowdfunding pour le financer dans le but d’augmenter ses chances de qualification aux Jeux olympiques de Paris 2024.

La nageuse du Managing avait porté haut les couleurs nationales depuis son jeune âge au Meeting de l’océan Indien, aux Jeux des Iles, aux championnats d’Afrique et aux championnats du monde juniors. Dès son arrivée en Russie, elle a actualisé en août 2021 un record national en 50m papillon ainsi que trois meilleures performances. Au mois d’octobre, elle a réalisé un autre record pour la même épreuve au championnat d’Afrique au Ghana.

Elle a, par la suite, battu le record national en 50m nage libre au Vladmir Salnkov Cup à St Petersburg et une meilleure performance en 100m papillon au championnat du monde bassin 25m à Abu Dhabi. Le deuxième porte-fanion malgache au mondial de Budapest, Harivony Jonathan Raharvel, futur pensionnaire du centre de Thaïlande quittera le pays le 14 juin, accompagné du directeur technique national.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter