Accueil » Economie » Environnement – Évacuation autorisée pour les bois ordinaires
Economie

Environnement – Évacuation autorisée pour les bois ordinaires

Les marchands de bois ordinaires lancent un ouf de soulagement.

Une décision a été prise au ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD) pour garantir une gestion durable des forêts. Il s’agit de l’autorisation de l’évacuation des bois ordinaires prise le 29 janvier par la ministre Vahinala Raharinirina, tenant compte de l’ aval du gouvernement.

Cette décision annule en fait la fameuse note du 29 janvier 2019 qui a interdit la coupe, l’exploitation et l’exportation des bois ordinaires sur le territoire national et qui a mis dans une situation difficile les opérateurs du milieu bois dont les membres du Groupement National des Exploitants Forestiers de Madagascar, les artisans, les entrepreneurs du secteur bois et les différentes VOI. Le Medd reconnaît que les exploitants victimes de cette suspension disposent d’un droit acquis de leurs stocks en raison de l’effectivité de leurs engagements. En libérant cette suspension, la locataire d’Antsahavola prouve que le ministère de tutelle n’est pas anti-économique.

Mardi dernier dans l’après-midi, le directeur des aires protégées, des ressources naturelles renouvelables et des écosystèmes ,Daprne, Rinah Razafindrabe, joue la carte blanche avec la presse en expliquant la stratégie d’évacuation des bois ordinaires dans 16 régions du pays. L’objectif du Medd est de permettre à tous les exploitants touchés par la note de suspension d’évacuer leurs stocks, à commencer par les 16 exploitants et VOI qui ont fait l’objet de vérification.

À la date du 1er juin, les exploitants des régions de Bongolava et Analanjirofo seront notifiés par les directions régionales respectives du Medd en vue du processus d’évacuation proprement dite. L’autorisation d’évacuation varie entre 3 et 6 mois selon l’étendue de la région, mais le Medd prévoit une autorisation ne dépassant pas l’année 2021. La balle est dans le camp des Voi Kajy (Analanjirofo), Heritomboniaina (Bongolava) et dame Rasoanirina (Bongolava) !

Les stocks des régions Atsimo Andrefana et Melaky en arakaraka seront en grande partie destinés à la réhabilitation du palais de Besakana du Rova.

Une importante précision toutefois est annoncée mardi dernier par le directeur Daprne Rinah Razafindrabe et le conseiller du ministre James Ramarosaona : « Il n’est pas encore question d’évacuation des bois de rose, d’ébène et de palissandre »..

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter