Social

Tribunal Mahajanga – Reprise des sessions judiciaires

Le  Procureur  général  près  la  Cours  d’appel  M.Antoine a  annoncé  hier  la  reprise  des  sessions  judiciaires.

Tous les locaux du Tribu­nal dans la province de Mahajanga et à Maevatanàna, la Cour d’appel à Mahavoky Atsimo, le Tribunal administratif et Financier à Maha­janga Be ainsi que le Tribunal de Première Instance ouvrent leurs portes ce jour.

Tel a été le contenu de la déclaration du point de presse du Procureur général près la Cour d’appel, Antoine, hier après-midi dans son bureau à Mahavoky Atsimo.

Après la confirmation du cas positif de Covid-19 d’un prestataire de service du ministère de la Justice, en mission à Mahajanga dans le courant de la semaine du 11 mai dernier, les bureaux étaient fermés et les audiences ont été arrêtées.

Le CCO Boeny a effectué une opération de désinsectisation de tous les bureaux et maisons ainsi que les restaurants fréquentés par les missionnaires. La fermeture des locaux a duré quinze jours.

« Toutes les précautions et dispositions ont été prises pour le bien du public. Les protocoles sanitaires sont de rigueur et les gestes barrières ainsi que la distanciation sociale demeurent valables. L’attroupement ou rassemblement est interdit dans la cour des tribunaux. Le port de masque est obligatoire pour tous ceux qui se rendent dans les locaux des tribunaux. L’audience sera limitée à moins de cinquante personnes. Le calendrier de toutes les juridictions périphériques est déjà prêt », a expliqué le Procureur général.

Pour ceux qui assistent à une audience à Maeva­tanàna, la convocation servira de laisser-passer pour tous les contrôles et passages dans tous les points de contrôles et barrages sanitaires sur la RN4.

La cour criminelle ordinaire qui devait se tenir depuis le mois de mars reprendra. Elle a été annulée après la déclaration de l’état d’urgence sanitaire à Madagascar le 22 mars dernier. L’instruction des affaires pénales, la cour criminelle ordinaire et cour criminelle spéciale vont ainsi reprendre.

Par ailleurs, toute visite est interdite depuis le 22 mars dans la prison de Marofoto. Ce, pour protéger les détenus et prisonniers. La mesure sera encore maintenue jusqu’à nouvel ordre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter