Accueil » Actualités » Bande dessinée – Gasy Bulles s’étoffe avec « Ho avy an-tsary »
Actualités Culture

Bande dessinée – Gasy Bulles s’étoffe avec « Ho avy an-tsary »

C’est le rendez-vous incontournable des bédéphiles de la Grande île. Le festival Gasy Bulles promet encore plus de rencontres enrichissantes autour du 9e art dans la capitale, ce mois-çi.

Toujours aussi riche en termes de programmation. Le festival Gasy Bulles consacré à l’art de la bande dessinée à Madagascar revient de plus belle du 4 au 18 juin. Il sera égayé d’une farandole d’expositions destinées à émerveiller un public de tous les  âges, féru de bandes dessinées, mais aussi de toute forme d’illustration. Pas mal de nouveautés sont d’ores et déjà prévues durant le festival, qui en est actuellement à sa douzième édition. Parmi ces nouveautés figure le projet « Ho avy an-tsary » sera porté par la coopération Réunion-Madagascar. « Ce projet visera à entreprendre des échanges artistiques et interculturels entre les deux îles, pour les domaines de l’illustration, la bande dessinée et le carnet de voyage sous la coordination de l’association Cyclone BD à la Réunion, l’IFM, l’Alliance française d’Antananarivo et d’Antsiranana, à commencer par Gasy Bulles », confie Aurore Brosset, chargée du projet.
Cinq artistes réunionnais et malgaches ont été d’ores et déjà sélectionnés pour participer à la résidence itinérante sur trois festivals : Gasy Bulles en juin, embarquement immédiat à la Réunion en juillet et la semaine de la BD à Antsiranana en septembre.

Enrichissant
Ces heureux sélectionnés, Moniri M’Baé, Sébastien Sailly, Catmouse James, Idah et Nino Pillar, seront encadrés par deux professionnels du neuvième art Dwa et Jean-Luc Schneider.
Une dizaine d’expositions se découvriront ainsi dans la capitale avec Gasy Bulles. Cela débutera le 4 juin, à partir de 10 heures à l’Alliance française d’Antananarivo (AFT) avec la journée « Bulles en folie », en guise d’ouverture officielle du festival. Le public se plaira à découvrir un à un tous les bédéistes talentueux de cette édition, et ce, dans une joie et une bonne humeur des plus ludiques. Cosplay, face painting, portraits et caricatures minutes y sont prévus. « Des expositions et des rencontres pour tous les goûts, voilà ce qu’on réserve à tous, pour cette édition », confie Hanta Navalona dit Sleeping Pop, du comit

Voir aussi