Accueil » A la une » Vol Air France – Tous les passagers remis en quarantaine
A la une Social

Vol Air France – Tous les passagers remis en quarantaine

Le  ministre  de  la  Santé  Hanitrala  Rakotovao.

Trente-quatre sur les deux cent quatre vingt-quatre passagers du dernier vol d’Air France devront effectuer d’autres tests PCR. La mise en quarantaine a été annoncée pour tous les passagers.

C’est à travers une conférence de presse, le 30 avril, que le ministre de la Santé publique et celui des Transports, du tourisme et de la météorologie ont annoncé que les passagers qui ont été testés positifs le 27 avril dernier vont refaire des tests. Les deux cent quatre vingt-quatre passagers devront ainsi être remis en quarantaine. « Une attestation de négativité avait été requise de chaque passager lors de leur départ. Les trente-quatre qui ont été positifs aux tests devront refaire les tests. Il est possible qu’on soit confronté à des fausses attestations, il est possible aussi que le virus n’ait pas été détecté si la maladie était dans une phase d’incubation », souligne le Professeur Hanitrala Rakoto­vao, ministre de la Santé publique.

Les passagers qui n’ont pas les moyens de se confiner au niveau des hôtels affectés à cet effet devront aller au niveau du Complexe CNaPS Vontovorona. « L’État se chargera du nécessaire pour ceux qui devront être mis en quarantaine à Vontovorona », enchaîne le ministre. Par ailleurs, une investigation devrait se faire par rapport aux tests effectués. Les autres passagers suivront la mise en quarantaine.

Motifs impérieux

« Nous avons effectué les appels pour les autres passagers qui sont négatifs au test PCR. Il est à remarquer que les passagers de ce vol qui ont été en business class ont effectué les tests le 26 avril. Les résultats ont été obtenus le lendemain. Ils ont été négatifs. Pour les autres, les résultats ont été reçus le 28 avril. Les résultats étaient positifs », soutient le ministre.

Le ministre de la Santé publique a souligné qu’il n’est pas important de savoir si les passagers du vol sont positifs ou pas. Leur état de santé est suivi. « Le confinement est une procédure à suivre. Nous remercions la collaboration de ces hôtels qui accueillent les passagers dans le cadre du confinement », souligne le Professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao, sur la Radio Antsiva et lors de son passage à l’Ibis Hôtel, hier.

Le ministre des Trans­ports, quant à lui, a souligné que seul ce vol a reçu l’autorisation puisque les passagers ont eu des motifs impérieux pour rentrer dans le pays. « Certains d’entre eux ont eu des parents malades de la Covid-19 ici à Madagascar », fait savoir Joël Randriaman­dranto.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter