Accueil » A la une » Barea – Rabé nommé au poste de sélectionneur
A la une Sport

Barea – Rabé nommé au poste de sélectionneur

Rabé  est  attendu  au  tournant  pour  le  début  des  éliminatoires  du  Mondial.

Éric Rabesandratana reprend la direction des Barea, après la suspension de Nicolas Dupuis. Il sera à la tête de la sélection pour le début des éliminatoires du Mondial.

Merci Nicolas Dupuis et bienvenue Éric Rabesandratana! Peu importe les circonstances de son départ, le technicien français a marqué l’histoire du football malgache. Il restera dans les annales au même titre que Peter Schnittger et Claude Barrabé. Même si l’aventure s’est terminée sur une série de contre perfor­mances, il a laissé une empreinte indélébile sur l’île. Personne n’oubliera cette superbe épopée à Alexandrie, jusqu’en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Mais il est temps de se tourner vers l’avenir. Et le président de la Fédé­ration malgache de football a décidé que le futur s’écrit désormais avec Rabé.

Le nom de l’ancien défenseur et capitaine du Paris Saint-Germain revient avec insistance depuis une quinzaine de jours. Dans notre édition du lundi 19 avril, nous rapportions qu’il était effectivement pressenti pour reprendre le poste, qu’il était « intéressé par l’équipe nationale malgache » et qu’il se tenait « prêt » d’après ses mots. Les rumeurs ont pris forme aujourd’hui. Dans une missive datant du jeudi 29 avril, Raoul Rabekoto confirme la suspension de Dupuis et la nomination de Rabé. La lettre a été transmise en tant que pièce jointe par mail au près des différentes parties prenantes.

Elle était censée rester confidentielle. L’information devait être annoncée via un communiqué officiel durant le week-end. Mais le document a fuité vendredi matin.

Relations

La situation personnelle de Raoul Rabekoto ne remet pas en cause ses prérogatives fédérales. Tant que la FIFA et la CAF le reconnaissent comme le patron de cette institution indépendante qu’est la FMF, il dispose du pouvoir décisionnel lié à cette fonction. Et ce, même s’il est en exil. Il a basé son choix sur deux considérations, d’après les explications d’un membre du comité exécutif : « D’un côté, le fait que Rabesandratana connait bien le football européen, qu’il peut superviser les internationaux malgaches évoluant làbas et qu’il bénéficie de nombreuses relations sur le continent. Concernant les locaux, le suivi sera confié aux autres membres de son futur staff technique.  De l’autre, ses exigences financières sont à la portée de la fédération. »

Dans cinq semaines, les Barea entameront les qualifications de la Coupe du Monde 2022, dans le groupe J. Ils recevront le Bénin, puis se déplaceront en Tanzanie, durant la fenêtre internationale du 31 mai au 15 juin. Pour précision, Dupuis est suspendu, mais pas encore licencié. Rabé assure l’intérim pour les deux rencontres citées précédemment. La lettre du jeudi 29 avril ne va pas plus loin que ces deux échéances.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • C’est qui ce Raoul Rabekoto ? Un malfrat en exil ou en fuite ? La pègre de la FIFA avec son président actuel également en maille aussi avec la justice n’étonne guère avec ses accointances nauséabondes ! Maintenant Dupuis ou Rabe ? bof  » bonnet blanc , blanc bonnet  » et ça pue en permanence les gros sous et les conflits d’intérêts . Le football Malgache sera toujours le dindon de la farce …