Culture

Musique – « Tany Masina » de Mirhay scande le respect de la nature

Forte d’une grande passion sur la scène de l’AFT,  ce soir à 19 heures, Mirhay se redécouvre avec fierté.

Elle séduit et envoûte par sa voix. Mirhay se redécouvre avec un nouvel album, prônant ouvertement son engagement pour la sauvegarde de notre environnement.

Passionnée, mais surtout armée d’une grande persévérance pour cette noble cause qui lui tient à cœur, elle s’est découverte comme une artiste à part, aux yeux des mélomanes aguerris et du public en général, conquérant avec douceur et grâce la scène musicale. Elle, c’est Mirhay, chanteuse à la voix enivrante qui vous séduit aux rythmes des sonorités traditionnelles Betsileo. Conjuguant avec brio sa maîtrise du cette musique du terroir malgache qu’est le « Rija » avec un zeste de modernité illustré par la « World music », Mirhay nous invite continuellement à voyager à travers ses compositions.

Fidèle à elle-même, tout en se renouvelant continuellement, elle présente, en ce jour, sur la scène de l’Alliance française d’Antananarivo à Andavamamba, son troisième album intitulé « Tany masina ». Représentative d’une génération d’artistes engagés pour la sauvegarde de notre environnement, Mirhay enchantera le public ce soir, à partir de 19 heures, à travers une nouvelle palette de chansons tout aussi enivrantes les unes que les autres.

Un engagement passionnel
« Les enfants de la terre n’en finissent pas d’errer. Avec cet album, j’entends les fédérer à nouveau, en lançant un appel à l’amour et à la paix. Mes compositions pointent du doigt cette course effrénée que l’on enchaîne sans cesse, nous épuisant nous-mêmes, mais épuisant surtout notre chère Terre », confie Mirhay. Au chevet d’un monde en peine, la chanteuse s’affirme avec une grande humilité, transcendant aussi bien avec ses textes qu’avec sa musique.

Douée d’une personnalité bien à elle, Mirhay se redécouvre avec une grande fierté, s’accommodant avec sa popularité grandissante auprès d’une communauté de mélomanes avertis. Avec comme fer de lance, le titre « Mahatsiaro », l’album « Ny tany masina » tient à éveiller et à réveiller la conscience collective, sur l’importance de nos actions, par rapport à la nature. « J’ai composé ces chants inspirés des airs traditionnels de notre pays, ces chants nés de fragments d’ethnies, de brassage de ces deux continents que sont l’Afrique et l’Asie, le tout porté par une cadence qui berce tout en douceur dans un rythme langoureux. Avec cet album, c’est un appel à l’unité que je lance, car le monde a plus que jamais besoin de notre solidarité », clôt Mirhay, impatiente de retrouver le public, pour son concert de ce soir.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter