Régions

Développement local – Mantasoa met en valeur ses atouts

Cette infrastructure de développement a été construite à Mantasoa  par la main-d'œuvre locale.

La commune rurale de Mantasoa prend en main son propre développement. Elle a construit une infrastructure qui valorisera son potentiel.

Un village qui booste son développement. Grâce à la contribution de la population locale et à l’appui du secteur privé, des infrastructures ont vu le jour dans la commune rurale de Mantasoa, dans le district de Manjakandriana, pour promouvoir la destination de cette localité.

« Avec la construction de ces infrastructures, nous allons pouvoir améliorer l’offre et la demande afin de renforcer l’attrait de notre commune sur les touristes. Nous allons faire en sorte de leur fournir tout ce qu’ils cherchent et ainsi promouvoir le secteur touristique », déclare Lala Ranaivoharisoa, maire de la commune de Mantasoa, mardi, lors de l’inauguration du nouveau bâtiment.

Cette infrastructure comprend un hall d’information, des lieux de restauration pour les touristes et les visiteurs, une exposition-vente de produits locaux et un magasin de vente des produits nécessaires aux villageois. Le financement des travaux de construction s’élève à 70 millions d’ariary. La commune a fourni les
40 millions d’ariary et la main-d’œuvre locale a assuré la réalisation des travaux.

Blocages
« C’est grâce aux impôts que nous avons pu financer ces travaux. Le Projet de développement communal inclusif et de décentralisation de la Coopération allemande (ProDéCID/Giz) nous a appuyés dans le recensement des contribuables pour améliorer le recouvrement des impôts », ajoute Lala Ranaivoharisoa.
Florian Garcia, directeur de ProDéCID, est satisfait de cette initiative locale.

« Nous soutenons le gouvernement malagasy dans ses efforts de décentralisation, et intervenons dans les communes de trois régions, Analamanga, Diana et Boeny, qui ont un potentiel particulier, un leadership, un potentiel économique, et unebonne gouvernance. C’est le cas de la commune de Mantasoa qui nous rend très fiers », lance-t-il.

Il reste beaucoup à faire pour développer la commune. L’absence d’échange et de collaboration, d’une part, entre les acteurs eux-mêmes et d’autre part, entre la commune et les acteurs, compromettent le développement du tourisme et la valorisation des atouts touristiques. L’état de la route qui y mène est un autre blocage. Une heure sinon plus est nécessaire pour parcourir les 12 kilomètres qui relient Manjakandriana à Mantasoa. C’est pourquoi les visiteurs préfèrent passer par Ambatolaona pour rejoindre Mantasoa. La population fait appel à l’État pour réhabiliter cette route.

 

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • bravo bonne initiative, il y a à faire avec jean laborde; j’étai allé voir mais pas de commentaire et d’accueil dommage.