Accueil » Faits divers » Soavinandriana – Il enceinte sa fille mineure
Faits divers

Soavinandriana – Il enceinte sa fille mineure

Le commissariat de police de Soavinandriana.

Un homme a été envoyé en prison, à Miarinarivo, hier, avec un enseignant. Il a mis enceinte sa propre fille, tandis que le responsable pédagogique est poursuivi pour l’avoir détournée.

Du bruit dans Landerneau. Victime de viol incestueux, une élève de cinquième, âgée de 13 ans, porte le bébé de son propre père de 40 ans, à Soavinandriana. Elle est actuellement enceinte de cinq mois. Le quadragénaire a été traduit au parquet de Miarinarivo, hier. Il a été jeté en prison avec un enseignant au lycée. Ce dernier est poursuivi pour détournement de mineure qu’est toujours la même fille. Il aurait réussi à séduire et corrompre l’enfant. Ils sont allés plus loin jusqu’à avoir un rapport sexuel, selon les informations judiciaires.

La mère de la victime a porté plainte au commissariat lundi. À l’entendre, elle n’aurait su la grossesse de sa fille que samedi 27 mars. Interrogée par la police, la pauvre innocente a expliqué que son père l’avait agressée sexuellement en octobre 2020, pendant que sa mère était à l’église.

« Il m’a attrapée et fixée sur le canapé. Je me suis efforcée de résister, mais mes mains ont été bloquées. Il a abusé de moi pendant une trentaine de minutes. Il m’a relâchée avant que ma mère ne soit arrivée. J’ai eu mal », a-t-elle affirmé.

Révélations

Il y a deux ans, au cours de ses vacances, elle avait été violée par la même personne, d’après ses révélations. Plus tard, le pervers n’aurait pas cessé de tenter de lui répéter ses actes. Le père dépravé ne vivait pas avec sa famille. Il ne fait que passer chez elle et repart après sa courte visite. Il changeait souvent d’adresse, tantôt à Ivato, tantôt à Ambohidratrimo, selon la police. L’enfant a été menacé par le violeur. Elle n’osait raconter ni à sa mère ni à l’entourage ce qui lui était arrivé. Seuls ses responsables pédagogiques ont été informés de sa situation. Ces individus se sont présentés à la police pour donner également leurs versions des faits.

« La fille ignorait qu’elle est tombée enceinte. Le test et le contrôle médical effectués ont confirmé la grossesse », a indiqué la police. Les deux prévenus se trouvent à présent derrière les barreaux en attendant le jour où ils comparaîtront à l a barre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter