Accueil » Politique » Gouvernement – Les ministres vont bien merci
Politique

Gouvernement – Les ministres vont bien merci

Jusqu’à  nouvel  ordre,  le  conseil  des  ministres  n’est plus  en  présentiel.

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Ce sont les mots d’une source contactée, en réponse à une question sur l’état de santé des membres du gouvernement.

Les différents départements ministériels n’échappent pas à la deuxième vague de propagation du coronavirus. Des proches collaborateurs de quelques ministres sont contaminés. Certains présentent même les symptômes d’un stade avancé de la maladie. Depuis la semaine dernière, le conseil des ministres se fait par visioconférence.

Dans la profusion d’information qui circule actuellement sur la situation sanitaire dans le pays et le cas de contamination à la Covid-19, circulent les noms de certains membres du gouvernement. Il y a quelques semaines Hajo Andrianaina­rivelo, ministre de l’Aména­gement du terrioire, de l’habitat et des travaux publics, aurait été testé positif au virus et, en conséquence, a suivi des soins hospitaliers. Il serait, actuellement, en excellente forme.

Depuis la semaine dernière des indiscrétions ont, également, chuchoté Joël Randriamandranto, ministre des Transports, du tourisme et de la météorologie, aurait eu des inquiétudes sur son état de santé.

Convalescence

Une source avisée explique que, par prudence, il s’est mis en quarantaine après avoir été en contact avec une personne contaminée. Il n’aurait, cependant, contracté la maladie et sa période d’auto-confinement serait déjà terminée.

Lantosoa Rakotomalala, ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, pour sa part, serait en période de convalescence. Les probables raisons de sa méforme ne sont, toutefois, pas précisées. Elle n’aurait, cependant, pas encore pris part au conseil des ministres de mercredi. Sinon, « tous les autres membres du gouvernement ont été présents au conseil des ministres. Tous sont en bonne santé. Il n’y a pas de quoi s’alarmer », rassure la source.

Au début de la deuxième vague de propagation du coronavirus, l’évacuation sanitaire à l’île de la Réunion, de Hery Rasoamaromaka, gouvernement de la région Analamanga, a été annoncée par un quotidien d’Antana­narivo. Un déplacement pour cause de contamination au coronavirus. L’homme politique se serait, néanmoins, rétablit. Hier, une autre information concernant une autre personnalité politique a été largement partagée sur les réseaux sociaux.

Selon une publication de Patrick Raharimanana, dépositaire du site d’information gasypatriote.mg, le général Dolin Rasolosoa, ancien président du Conseil supérieur de la Transition (CST), serait hospitalisé au Centre hospitalier d’Anosiala. Contacté un responsable de cet établissement a, cependant, refusé d’infirmer ou confirmer l’information.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter