VOLLEYBALL – ZONE 7 - Les filles du GNVB poursuivent l’aventure


À deux pas du titre à sa toute première participation. L’équipe féminine du Gendarmerie nationale volley-ball club est l’unique rescapée des trois clubs porte- fanions de la Grande Île à la coupe des clubs de la zone 7 à l’île Maurice. Le club vice-champion national s’est imposé sèchement en quarts de finale 3 sets à 0, 25/20 25/16 25/18, face aux Réunionnaises du Moineau Volley-ball Pei, leader du groupe A à l’issue de la phase de poule. Le match s’est déroulé hier au gymnase Navin Soonaran à Ebène. Les deux autres équipes représentantes du pays se sont de leur côté fait éliminer dès l’entame de la phase finale. Le club champion en titre de la région, le GNVB, est tombé de haut en s’inclinant au bout du suspense devant le Tampon Gecko Volley Ball de la Réunion, par 3 sets à 2, hier au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas. Les Gendarmes menaient déjà 2 à 0 25/23 25/21. Les Réunionnais ont égalisé en arrachant par la suite les deux sets suivants 25/18 25/21. Remake Tout près de la porte des demi-finales, le multiple champion malgache a perdu de justesse 13 à 15 au tie-break. L’intouchable équipe championne féminine de la Grande Île, qui compte quatorze étoiles a cédé au cinquième set par 11 à 14 contre le Quatre-Bornes VBC de Maurice au gymnase de Pandit Sahadeo. Ce match a été le remake de la finale de la précédente édition, qui s’est tenue à Madagascar en 2020. Les Mauriciennes, triples championnes de la zone 7, ont donc confirmé leur suprématie. Les Tamatavien­nes ont remporté le premier set puis la formation hôte a égalisé un partout. Stef’Auto a pris encore une fois le devant 25/18 avant que Quatre-Bornes VBC eut gagné le quatrième set 25/18. Au tie-break, les Mauriciennes mènent 10 à 8 et ont su gérer cet avantage de deux points d’écart jusqu’à la fin du cinquième set. «L’équipe adverse était à notre portée mais nous avons commis des erreurs, dont précisément en remplacement… Le temps de préparation n’était pas suffisant car une partie nos joueuses a, ces derniers mois, évolué dans la capitale, une autre à Mahajanga et la majorité à Toamasina alors que pour viser le titre d’une compétition de haut niveau, il faut une bonne et sérieuse préparation» regrette le coach du club tamatavien, Gildas Zafindalana. La 27e édition de la coupe de la zone 7 procèdera ce vendredi aux demi-finales.  
Plus récente Plus ancienne