COOPÉRATION - Le Japon réitère son soutien à Madagascar


Le Japon salue chaleureusement le vote de Madagascar en faveur de la paix en Ukraine. La fête nationale du Japon a été célébrée hier à Ivandry. Je ne peux que me réjouir du fait que Madagascar ait fait un choix en faveur de la paix en s’associant à 140 autres pays de la communauté internationale » a déclaré Abe Koji, ambassadeur du Japon, en marge de la célébration de la fête nationale japonaise, hier à Ivandry. « Il n’est pas question de choisir un camp, mais avant tout de faire un choix en faveur des respects de la charte des Nations Unies, du droit international, ainsi que de l’Etat de droit (…) prônant une paix globale, juste et durable en Ukraine » ajoute-t-il. Il a également souligné l’importance de la nomination de la nouvelle ministre des Affaires étrangères malgache. « C’est une nomination tant attendue par le corps diplomatique et qui va faciliter davantage la communication et le dialogue entre le gouvernement malgache et le corps diplomatique dont fait partie l’ambassadeur du Japon » martèle le diplomate. Il a saisi l’occasion pour rappeler que la coopération japonaise a toujours mis l’accent sur le transfert de savoir-faire technique, à travers les experts et les volontaires japonais, pour que les Malgaches puissent un jour réussir leur développement indépendamment de l’aide extérieure. Au cours des 60 ans de relations d’amitié et de coopération entre Madagascar et le Japon, celui-ci a accompagné les efforts de développement de la Grande île dans divers domaines, telles que l’agriculture, l’infrastructure, la santé ou encore l’éducation. A titre d’exemple, le programme des volontaires japonais pour la coopération à l'étranger (JOCV) qui compte un total de 240 personnes déployées jusqu’à ce jour dans de divers domaines tels que le développement rural. Ou encore le projet Ambatovy, l’un des plus grands projets d’investissements à Madagascar, dans laquelle la firme japonaise Sumitomo est actionnaire majoritaire. Partenaire important Pour sa part, la ministre des Affaires étrangères a salué la diplomatie japonaise orientée vers le développement du continent africain, à travers la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD). « La participation de Madagascar aux 7ème et 8ème éditions de la TICAD traduit l’importance et l’intérêt accordés par Madagascar à ses relations fructueuses avec le Japon en tant que partenaire important, fidèle et actif » a souligné Yvette Sylla, ministre des Affaires étrangères. Durant les 60 années de relations amicales, étendues sur différents domaines et prenant différents aspects, elle a cité les appuis techniques et financiers multiples à travers l’agence japonaise de coopération internationale, les programmes de renforcement de capacités, les échanges humains, ainsi que la coopération triangulaire. La cheffe de la diplomatie malgache a rappelé les 4 importants accords de coopération et d’échanges de notes signés l’année dernière entre les deux pays, dans le cadre du programme japonais de développement économique et social au bénéfice de Madagascar. « Les projets y afférents constituent des dons non remboursables et concernent des domaines majeurs tels que le projet de développement de champs et d’installation pour la production de semences de riz, le projet d’amélioration des équipements de gestion des déchets solides pour la ville propres à Antananarivo, la provision d’équipements mobiles pour le forage de puits ou encore le projet d’acquisition d’équipements pour la chaîne de télévision nationale malgache » a-t-elle ajouté.  
Plus récente Plus ancienne