A la une Sport

Mx monster energy – Ranty impérial sur son terrain

Ranty Ernest a nettement dominé ses adversaires sur le MX Park.

Vainqueur des deux manches d’hier sur le circuit d’Iavoloha, au guidon de son Husqvarna FC350, Ranty Ernest garde son invincibilité sur sa piste fétiche.

Les courses se suivent et se ressemblent sur le circuit MX Park. Ranty Ernest a poursuivi sa période d’invincibilité sur la piste d’Iavoloha, en remportant le MX Monster Energy d’hier. Si l’on rajoute ses deux victoires en fin de saison 2019, il s’agit donc de son troisième succès consécutif.
Preuve qu’il est dans une forme étincelante actuellement, malheureusement pour ses adversaires réduits aux places d’honneur à chaque fois.
Florian Bourdais a réalisé le holeshot de la première manche. Très entreprenant sur son Husqvarna FC250, il a tenté de creuser rapidement l’écart. En vain toutefois. Derrière, Ranty Ernest a rapidement remonté le peloton, après un départ quelque peu laborieux. Un-à-un, il a pris le meilleur sur les pilotes devant lui. Une fois installé en tête, il a rapidement pris une avance confortable comme à son habitude, pour ensuite gérer jusqu’au passage devant le drapeau à damiers. Mathias Plantive sur Honda CRF450, qui a finalement décider de courir en MX cette saison et de faire l’impasse sur les courses d’endurance, a trusté la deuxième marche du podium. À quelques minutes du terme, il a dépassé Fofo, qui a terminé au troisième rang.

Bataille tripartite

La deuxième manche, longue de vingt minutes également, a accouché d’un classement similaire. Ranty premier, Mathias second et Fofo troisième. Ce qui donne déjà un aperçu de la bataille tripartite qu’ils se livreront tout au long de la saison dans la catégorie reine « scratch ».
Autant les grands ont offert un joli spectacle, autant les jeunes ont tenu en haleine le public. Marco Preve a nettement dominé les deux manches, avec son Husqvarna TC125. Mais les spectateurs se sont surtout émerveillés devant les performances du petit Andy Andrianirina, à bord d’une TC125 aussi. Pour sa première course en catégorie « juniors », l’ancien champion 85cc a titillé de près le tenant du titre, Aaron Rakotoarimanana sur Kawasaki KXF250. Il s’est contenté de la troisième position hier. Mais c’est sûr, il cherchera à faire mieux prochainement et il en a le potentiel. Ce qui augure de belles passes d’armes pour la suite de l’exercice.