Economie

Carburant – Aucun changement des prix à la pompe

Les prix à la pompe n’ont pas connu d’augmentation en cette nouvelle année.

Le premier jour de l’an 2020 n’a pas été perturbé par une hausse de prix du carburant, survenant normalement à chaque début du mois pour atteindre « la vérité des prix ».

Les prix à la pompe n’ont pas connu de hausse au 31 décembre 2019 à minuit. Le prix du carburant reste le même depuis le 20 juin 2019, soit depuis près de six mois. Depuis les négociations qui ont eu lieu entre l’État et les compagnies pétrolières, le prix du gasoil est maintenu à 3400 ariary le litre, 4100 pour le supercarburant et 2130 ariary pour le pétrole lampant. Le Groupement pétrolier de Madagascar (GPM) a pourtant fait savoir au mois de septembre 2019 qu’il était plus qu’urgent de considérer le mécanisme de paiement des arriérés des pétroliers.100 milliards d’ariary d’arriérés ont été épongés par effet rétroactif de juin à janvier 2019. La structure tarifaire du second semestre devant reconsidérer le paiement du reste des arriérés évalués encore à quelques 92 milliards ariary. «Nos situations de trésorerie ne nous permettent plus de supporter une aggravation de nos arriérés sans qu’aucune mesure d’accompagnement ne soit à minima mise en œuvre » a fait savoir le GPM au ministre de l’Énergie de l’époque. Les pétroliers ont manifesté leur désaccord sur le mécanisme d’ajustement automatique des Prix minima affichés à la pompe (PMPA) et que la «… partie étatique n’a pas respecté les négociations préalables».

Transparence
Depuis, c’est le flou total sur l’aboutissement des négociations faisant suite à cette demande de règlement des pétroliers. Ces derniers également, en revanche, ont quelque mal à honorer le paiement échelonné de leurs taxes pétrolières envers l’État. Qui a plus de dettes envers qui ? Une question à laquelle il est difficile d’obtenir des réponses afin d’évaluer à long terme s’il s’avère opportun d’augmenter ou non le prix du carburant.

Dernièrement, un autre paramètre surgit. Le GPM fait savoir que le groupement a lancé un appel d’offres pour l’importation des produits pétroliers pour le premier semestre de cette nouvelle année. Les quatre compagnies pétrolières auront ainsi un unique fournisseur qui est le Total Oil Trading SA (TOTSA), la société de négoce et de transport de pétrole de la compagnie TOTAL SA, ayant ainsi été retenue parmi d’autres soumissions. Le communiqué du GPM fait savoir que « dans un souci de transparence, l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a été associé au processus de lancement d’appel d’offres… ». Le communiqué s’adresse notamment aux soumissionnaires et invite ces derniers à « respecter la décision prise au mois de décembre (annonçant TOTSA comme meilleure offre), issue d’un processus transparent et sécurisant pour le pays… ». Cinq fournisseurs auraient répondu à l’ensemble des cahiers de charge. Trois autres auraient été écartés car ne répondant pas à l’intégralité des critères de sélection. Celle retenue, rentre ainsi dans les critères de capacité à respecter les normes internationales en matière de qualité des produits, les critères de notoriété et d’expérience. L’importation à travers un unique fournisseur devra ramener logiquement à une baisse des prix. Attendons de voir au mois prochain.