A la une Actualités Faits divers

Mandrosoa Ivato – Saisie d’armes et huit arrestations

Octuple arrestations à Ivato. Une grenade offensive, un pistolet, des cagoules ainsi que d’autres matériels de banditisme ont été retrouvés.

xUne attaque à main armée fomentée contre un opérateur économique par ses propres domestiques et leurs comparses a été déjouée in extremis à Ivato. Huit suspects, dont deux femmes de maison travaillant pour les personnes prises pour cible, ont été arrêtés. Les éléments du poste avancé de la gendarmerie à Ivato, ainsi que la brigade territoriale de Talatamaty, saisis de l’affaire, ont mis la main sur tout un arsenal de banditisme. En menant leur investigation, les enquêteurs ont retrouvé une grenade offensive, un pistolet automatique de fabrication artisanale, un chargeur, une cartouche de 9 millimètres, un faux badge de l’armée malgache, une bombe de gaz d’autodéfense, deux cagoules, une bande adhésive, un sangle de strangulation, une bouteille de somnifère, ainsi qu’un ceinturon.
« Ce coup de filet s’inscrit dans les résultats de la sécurisation des fêtes de fin d’année. Sitôt informés qu’un acte de banditisme  était sur le point de se commettre contre l’opérateur économique en question, nous avons d’emblée mené une investigation pour démasquer les personnes qui se trouvaient derrière », lance le chef d’escadron Emma Zafa­manantsoa, commandant de la compagnie territoriale de la gendarmerie nationale de l’Imerina central.

Sécurisation
Les enquêtes menées par les gendarmes ont révélé la complicité de deux femmes, travaillant pour la famille. Celles-ci auraient eu pour mission de verser dans la nourriture de leurs patrons le contenu d’une bouteille de somnifère, puis ouvrir la porte et laisser les assaillants entrer lorsque les personnes de la maison plongent dans le sommeil.
« Les renseignements en notre possession ont révélé que les malfaiteurs allaient passer à l’acte avant la nuit de la Saint-Sylvestre. Jeudi dernier, deux suspects que nous avons tenus à l’œil se sont fait arrêter aux abords du Centre de conférence internationale (CCI) à Ivato. Les armes, ainsi que les autres objets compromettants saisis ont été pris en leur possession », explique le gendarme principal de première classe (GP1C) Jean Moravelo Andrianantenaiko, chef du poste avancé de la gendarmerie nationale à Mandrosoa Ivato.

Andry Manase

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter