Accueil » Economie » COOPÉRATION – 1,6 million d’euros pour la résilience dans le Sud
Economie

COOPÉRATION – 1,6 million d’euros pour la résilience dans le Sud

Une cérémonie de signature officielle s’est tenue au bureau de l’ambassade royale de Norvège à Madagascar entre la conseillère d’ambassade Antonie L. Kraemer et le représentant de la FAO, Mbuli Charles Boliko Un investissement d’une valeur de 16 millions de NOK (couronnes), soit 1,6 million euros, ou encore environ 7 027 000 000 d’ariary, sera placé en faveur de 12 800 producteurs agricoles, dont au moins 60 pour cent sont des femmes, soit 2 560 ménages, dans les districts d’Amboasary Atsimo, d’Ampanihy, de Tsihombe et de Betioky Atsimo. Outre ces 12 800 participants directs au projet, environ 150 000 autres producteurs agricoles tireront parti de ce projet, à travers la possibilité d’accéder aux semences améliorées et adaptées, ainsi qu’à des techniques agricoles améliorées.

La FAO et la Norvège ont toujours entretenu un partenariat solide s’appuyant sur des valeurs, des objectifs et des engagements communs, au niveau mondial. Cette coopération est orientée vers la sécurité alimentaire par l’éradication de la pauvreté et de la faim, y compris des interventions de développement technique et d’ assistance agricole d’urgence et de réhabilitation. Les généreuses contributions de la Norvège, dans la plupart des domaines de travail de la FAO, ont permis à l’Organisation d’obtenir des résultats probants couvrant la foresterie, la pêche, le droit à l’alimentation, l’agriculture intelligente, face au climat et aux pertes et gaspillages alimentaires. La Norvège et la FAO signent aujourd’hui le sixième projet qui sera mis en œuvre dans ce pays. Depuis 1988, la Norvège a soutenu à Madagascar à travers l’appui technique de la FAO, dans le cadre de la mise en place d’un système d’information alimentaire et d’alerte rapide, un programme de fertilisants, deux campagnes de luttes antiacridiennes (celle de 1997 et celle de 2013), et le contrôle et la prévention de la grippe aviaire. Cette confiance mutuelle entre la Norvège et la FAO est renouvelée à travers ce projet qui se concrétise après neuf mois de préparation, et dont la signature de l’accord coïncide avec l’aperçu des nouveaux résultats. Ces résultats encouragent fortement la poursuite du cheminement vers le renforcement de la résilience des agriculteurs familiaux.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter