Océan indien

Maurice – Elections : Les protestations gagnent en momentum

Mouvement de foule à Port-Louis, samedi. Des manifestants ont protesté contre les résultats des dernières élections, et demandent un nouveau scrutin.

Plusieurs centaines de Mauriciens ont répondu à l’appel de la plateforme Nou Lavwa Nou Dignité, avant-hier, et ont manifesté dans les rues de la capitale. La demande est simple. Comme le collectif estime que les élections
générales du 7 novembre n’étaient pas «libres et transparentes», il demande ce que les résultats soient invalidés et que les Mauriciens soient appelés aux urnes une nouvelle fois.

La foule a quitté le Jardin de la Compagnie vers 14 heures, avec Danrajsingh Aubeeluck alias M. Malin en tête de cortège, pour se rendre à la Place d’Armes. En route, les rues ont vibré au rythme des slogans. (…)

Arrivé devant le parlement, la foule a repris l’hymne nationale en chœur et est retournée au Jardin de la Compagnie, où il a été décidé qu’une autre manifestation aura lieu dans une quinzaine de jours.

Neelam Narayen, une conseillère légale âgée 32 ans était parmi la foule. Elle était accompagnée de sa mère, Nirmala Goindamah, qui elle, a 66 ans.

Réclamations

Les deux femmes ont tenu à être présentes car leurs noms ne figuraient pas sur le registre électoral alors qu’elles ont reçu la visite d’un «agent électoral» et se sont enregistrées, comme le veut la procédure. «Donc, on nous dira qu’on aurait quand même dû vérifier si nous sommes inscrites ?» fustige Nirmala. Pour elle, c’est clair qu’il y a eu un viol de la démocratie.

Tous les manifestants n’étaient pas dans le même cas. Darren Motay, 24 ans, a pû voter. Mais cet habitant de Beau-Bassin estime qu’il n’est pas normal que dans un pays démocratique, il y a des gens qui n’ont pas pu exercer leur devoir civique.

Quant à Vimi Rathore, 45 ans et habitante de Calebasses, elle ne prend pas les polémiques qu’il y a eu durant et après les élections du 7 novembre dernier à la légère. Sa liste de doléances est longue. (…) La solution, selon la quadragénaire, est un nouvel exercice de comptage. Feroze Rajbally est du même avis. Cet habitant de Coromandel âgé de 70 ans affirme que c’est la première fois qu’il a vu de telles élections…

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter