Faits divers

Digue Fenoarivo – Un fourgon part en tonneau

Une spectaculaire sortie de route d’une Mercedes Sprinter fourgon s’est produite, hier midi sur l’axe Ampitatafika-Fenoarivo. Le chauffeur et son épouse ont été blessés.

D’une rare violence. Un dramatique accident s’est produit sur la RN 1, entre Ampitatafika et Fenoarivo, hier vers midi. Une Mercedes Sprinter fourgon a quitté la route et s’est retrouvée presque les quatre roues en l’air dans un champ. Aucune perte en vie humaine n’est, toutefois, à déplorer.

Seuls à bord, le chauffeur âgé de 24 ans et son épouse de 19 ans, selon les informations de la gendarmerie du poste avancé de Faliarivo, ont réussi à s’extraire eux-mêmes du véhicule complètement endommagé. « Ils se sont ensuite fait transporter par un automobiliste à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andria­navalona (HJRA), mais leurs blessures ne sont apparemment pas trop sérieuses », relate les gendarmes venus les voir au service des urgences. « Chacun d’eux a eu des égratignures au front et à la main », ajoutent-ils.

Tonneaux

Presque trois heures après le drame, la Mercedes Sprinter était toujours sur les lieux pour attendre son dépanneur. Il a déjà été vidé de sa cargaison.

Selon les explications reçues au niveau de la gendarmerie saisie du constat, ce véhicule de transport de marchandises venait d’Imerin­tsiatosika où le couple a collecté du maïs. Il était sur le chemin de retour, quand le pire l’a littéralement attendu au virage.

Alors qu’il allait franchir un tournant un peu gondolé, il a fait un dépassement. Puisqu’il n’y a eu aucune
voiture venant en sens inverse, le conducteur a accéléré. « Il a roulé à fond et dépassé quatre automobiles à la fois », rapporte un témoin. Malheureusement, le jeune homme au volant a fini par perdre le contrôle
de sa voiture. La Mercedes Sprinter a brutalement bondi l’enrochement dressé au bord de la chaussée. Elle a fait plusieurs tonneaux avant de s’immobiliser tout près d’une rizière en contrebas.

Les dégâts matériels étaient très importants. Sitôt appelé, le propriétaire du véhicule est venu sur place, d’après toujours la gendarmerie nationale.

« Ce que font les Mercedes Sprinters, dont certains bus de zone suburbaine, sur cette route digue est déjà désagréable, puis des motards dépassent plus encore les limites, vu leur façon de conduire », alerte un
usager de cet axe.