Accueil » Economie » Révélations – Les secrets des deux A340
Economie

Révélations – Les secrets des deux A340

La fausse-vraie vente-location des deux A340 entre Air Madagascar et Air France revient au cœur des actualités. Pour Rinah Rakotomanga, actuelle vice-présidente du Conseil d’administration d’Air Madagascar, des détails importants ont été camouflés aux décideurs politiques.

« Au lieu de louer un Boeing pour un million de dollars par mois, il a été proposé au président Andry Rajoelina deux A340 pour 300 000 et 450 000 euros pour la même période. Soit 250 000 euros épargnés. Mais tout n’était pas aussi simple. Les quatre réacteurs de chaque avion consommaient 30% plus de carburant qu’un Boeing de leur catégorie. En outre, Air Madagascar étant jeté dans l’Annexe B des autorités aéroportuaires de l’Union européenne, il a fallu rémunérer des membres d’équipages étrangers agréés pour 280 000 euros par mois. Ce qui aurait pu être un bénéfice a été englouti par ces engagements financiers imprévus. Je rappelle que le ministre des Finances de l’époque, Hery Rajaonari­mampianina, a été aussi le président du Conseil d’administration d’Air Madagascar ».

Ces deux A340 sont encore retenus pour servir Mada­gascar Airlines. « Celui qui a desservi l’axe chinois a réalisé des bénéfices, mais personne n’en parle » s’offusque Rinah Rakotomanga dans ses explications.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter