Accueil » Social » Fête de la Toussaint – La vente de fleurs dégringole
Social

Fête de la Toussaint – La vente de fleurs dégringole

Les  fleurs  sont  hors  de  prix  pour  la  plupart des  ménages.

Les vendeurs de fleurs ont reçu moins de commandes par rapport à l’année dernière pour la fête de la Toussaint. À Anosy, les fleurs mises en pot destinées à la journée du 1er novembre sont de toutes les couleurs. Malheureusement, les chiffres de vente n’atteignent pas les résultats escomptés.

Il y a moins d’affluence en ce qui concerne l’achat des fleurs, hier. « On a eu moins de commandes cette année », indique Hanitra, une fleuriste à Anosy. Le prix des bouquets a une légère hausse faute de matières premières. La filière est de moins en moins rentable surtout que les matières premières sont rares.

« Pour faire une couronne mortuaire, il nous faut beaucoup de matières premières dont de différentes tiges de fleurs. Une tige de fleur qu’on achète à 1 000 ariary est à presque deux fois son prix auprès des fournisseurs. Les accessoires connaissent également une hausse. De ce fait, on est obligé d’augmenter nos prix », se plaint Ravo, une fleuriste.

Mis à part l’achat de fleurs, la journée d’hier a été marquée par la visite du tombeau familial. Certaines familles ont décidé d’organiser une rencontre familiale, d’autant plus que le jour des morts est un jour férié.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter