Chronique

Pélérinage – Visiter Colombey-les-Deux-Églises

Ce petit village à la limite des vignobles de Champagne n’atteint même pas le petit millier d’habitants. Mais il fut un temps, les années 1980 pour être plus précis, où des touristes d’un genre particulier s’y pressaient dans un mélange de curiosité et de dévotion. La particularité de l’endroit est qu’il possède un espace dédié au souvenir du général De Gaulle. Car c’est ici que le grand homme a acheté le domaine de La Boisserie en 1934, et a émis le souhait d’être enterré. Avec ce mémorial qui a coûté la bagatelle de vingt millions d’euros, les ambitions de Colombey-les-Deux-Églises étaient d’accueillir 125 000 visiteurs annuels, ce qui n’était pas rien pour un des départements les moins peuplés de France, et les plus touchés par l’exode rural.

Pour la petite histoire autant que pour l’Histoire, la vraie, l’ancien président Nicolas Sarkozy et l’inamovible chancelière Angela Merkel tinrent à s’y retrouver, un week-end de 2008, pour commémorer la rencontre, cinquante ans plus tôt, entre Charles De Gaulle et Konrad Adenauer. Les deux hommes avaient alors scellé la réconciliation entre deux nations se voulant désormais complémentaires ou, pour reprendre l’image choisie par Walter Knittel dans son livre sur l’après-guerre « L’Allemagne, heure zéro », celle entre Germania et Marianne.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter