Accueil » Social » Promotion de la paix et de la sécurité – Les femmes au cœur de l’action
Social

Promotion de la paix et de la sécurité – Les femmes au cœur de l’action

Le  ministre  de  la Population,  Princia  Soafilira.

L’atelier de révision et de Budgétisation du Plan d’Action National 1325 se déroule actuellement. L’objectif est d’inclure la femme à tous les niveaux de processus de paix.

Madagascar entame la phase de finalisation de son Plan d’Action National pour la mise en œuvre des résolutions 1325 et connexes du Conseil de Sécurité́ des Nations Unies. L’atelier de révision et de budgétisation du Plan d’Action National 1325 a commencé ce lundi à Antsirabe sous la houlette du ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme avec l’appui du programme des Nations Unies pour le Développement.

La résolution 1325, adoptée le 31 octobre 2000 par le Conseil de sécurité des Nations Unies, fait le lien entre les femmes, la paix et la sécurité́. Il s’agit du premier cadre international, légal et politique qui reconnait l’impact disproportionné des conflits armés sur les femmes et par conséquent la nécessité de leur participation et l’inclusion des perspectives du genre dans la prévention des conflits, les négociations, les planifications humanitaires, les opérations de maintien de la paix et de la reconstruction postconflit. La résolution 1325 reconnaît et consacre la pleine participation des femmes à tous les niveaux des processus de paix comme des voies sûres pour parvenir à une paix durable et viable.

Validation

Durant cinq journées, les parties prenantes dont les représentants des institutions publiques à Madagascar, de la société civile et des partenaires techniques et financiers travaillent pour établir un cadre logique contenant des objectifs et résultats clairs et mesurables pour le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de ce plan d’action. Et ce afin de spécifier les activités tenant compte de l’intégration du genre avec les coûts y afférents, et finaliser le Plan d’Action national de la résolution 1325 budgétisé́ à présenter pour validation au comité de pilotage de cette initiative. La cartographie des bailleurs et partenaires techniques et financiers pouvant être impliqués dans la promotion du rôle des femmes en matière de sécurité est également attendue de cet atelier clé.

Le travail actuel à Antsira­be est l’aboutissement du processus lancé en 2019 avec la large consultation nationale au cours de laquelle l’équipe pays a été appuyée par un expert international et deux experts nationaux avec le soutien de ONU Femme et du PNUD.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter