Accueil » Economie » Tourisme – Redémarrage en douceur sur l’île aux parfums
Economie

Tourisme – Redémarrage en douceur sur l’île aux parfums

Le  ministre  du  Tourisme  accueille  les  premiers passagers  pour  les  rassurer.

L’aéroport de Fascene accueillait hier ses premiers touristes internationaux. L’enthousiasme se reflétait sur le visage de tous les autochtones présents.

Partagés entre recul et optimisme, les acteurs touristiques de Nosy Be sont venus en nombre à l’aéroport de Fascene hier pour tâter le terrain à l’occasion de l’ouverture officielle du ciel de l’île aux parfums aux touristes internationaux. L’accueil chaleureux faisant la réputation de l’île, teinté d’un folklore typique de la région ,attendait la centaine de passagers débarquant du premier vol post covid affreté par Ethiopian Airlines en provenance d’Addis Abeba.

« Nous sommes venus à Fascene pour voir les réalités dans lesquelles les touristes sont accueillis. Une manière de rassurer les potentiels clients auprès desquels nous prospectons présentement. Depuis janvier, nos activités ont littéralement cessé. Auparavant à la même époque nous enregistrions plus de deux cents arrivées par semaine en provenance d’Italie et de Pologne. Pour le moment, nous n’avons enregistré aucun enregistrement de réservation malgré l’annonce de la réouverture du ciel. Nous comptons sur ces derniers mois pour espérer rebondir ne serait-ce que pour arrondir les angles » explique Tsangidy Lucie, responsable chez Sound’s Travel and Leisure, une agence de voyages de l’île. À sa manière, la responsable avance que la réouverture de Nosy Be à l’international constitue un tournant clé pour la relance économique de l’île malgré l’incertitude qui plane sur le secteur touristique.

L’île compte un peu plus de deux cent cinquante établissements touristiques selon les chiffres de l’office régional du tourisme. Avec l’arrivée des trois premiers vols, hier, samedi et mardi prochain, le taux de remplissage s’élève à un peu plus de 20%. Un chiffre qui enthousiasme les opérateurs si tant est que les arrivées et réservations restent sur cet élan.

Habitués

Pourtant mis à part Ethiopian Airlines, une seule compagnie parmi les cinq autorisées à exploiter la ligne Nosy Be a annoncé prévoir des vols prochainement. « Les représentants d’Air Link sont aussi venus à Fascene aujourd’hui pour voir la sureté des protocoles et mesures entrepris pour l’accueil des voyageurs. La compagnie prévoit de programmer ses vols à partir du mois de décembre mais n’exclut pas d’avancer cette date selon l’évolution de la situation » assure Joel Randriaman­dranto, ministre du Transport du tourisme et de la météo­rologie.

Les premiers touristes internationaux qui ont débarqué à Fascene hier étaient majoritairement constitués d’habitués de la destination et des activités particulières disponibles uniquement sur l’île. Des voyageurs qui n’attendaient que l’ouverture de Nosy Be pour venir sur l’ïle. « Charge pour nous de promouvoir la destination auprès d’un public plus large qui ira au-delà de ces habitués. L’idée étant de renforcer la présence de la destination en ligne à travers les campagnes ciblées » rajoute Boda Narijao, président du conseil d’administration de l’office national du tourisme.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter