Accueil » Economie » Transport aérien – Les vols intérieurs reprennent
Economie

Transport aérien – Les vols intérieurs reprennent

L'ATR  reliera  Maroantsetra  et  Sambava  pour aujourd’hui.

Une bouffée d’air frais. La compagnie Tsaradia redéploye ses ailes après cinq mois au sol.

Remplissage à 70%. C’est ce que la compagnie Tsaradia a enregistré, hier, au départ des premiers vols domestiques à Ivato. « En une semaine, depuis l’annonce du président, du 23 août au lundi 31 août, nous avons enregistré mille cinq cent cinquante passagers. 60% d’entre eux sont des nouveaux clients, tandis que 40% sont des habitués validant enfin leur voyage. Le premier trajet d’hier reliait Antananarivo-Nosy Be pour rejoindre Antsiranana, avant de retourner vers la capitale. Demain, l’ATR 72 reliera la capitale -Maroantsetra et Sambava » explique la direction de Tsaradia. Les responsables de la compagnie assurent que malgré quelques ajustements avec le ministère de la Santé et la présidence sur les mesures de sécurité « tout s’est bien déroulé comme prévu et les passagers ont accepté de passer les tests qui étaient à leurs charges. Par ailleurs, tous les passagers portent des masques et nous avons mis en place une zone de confinement tout en dotant l’équipage de masques et de visières. » Tsaradia a ainsi limité sa capacité de passagers. Elle a réduit le nombre de pl aces de soixante-quinze à soixante. Cette reprise s’annonce ainsi prometteuse pour la filiale nationale d’Air Madagascar qui a déclaré, il y a quelques mois, être en souffrance sur le plan de la trésorerie. « Depuis le 19 mars, nous avons enregistré un peu plus de six mille annulations de places. La fermeture des frontières est plus que catastrophique pour la compagnie, raison pour laquelle nous initions ce vol cargo pour nous adapter à la situation » a expliqué Andriamamonjy Rafanomezantsoa, directeur général de Tsaradia.

Retombées

La compagnie mère Air Madagascar a suspendu ses liaisons vers l’extérieur depuis le mois de mars pour cause de crise sanitaire internationale. Tsaradia dont le chiffre d’affaires dépend principalement des performances d’Air Madagascar a, ainsi, été littéralement clouée au sol. Lors de la réouverture temporaire du ciel, des opérations de rapatriement et d’envoi de matériels médicaux vers les provinces ont eu lieu. Et dans une tentative de subsistance, les ATR de Tsaradia ont été convertis en avions cargo pour quelques mois avant la reprise d’hier. Ce changement de contexte profite à Tsaradia et aussi à toute la chaîne de valeur touristique du pays. En effet, la levée totale des restrictions de mobilité et l’ouverture de toutes les infrastructures et des attractions touristiques permettent de relancer les réservations des touristes nationaux pour les vacances d’été. L’arrivée en masse des touristes étrangers demeure incertaine malgré l’ouverture de Nosy Be aux vols internationaux, au mois d’octobre. Ainsi, la promotion du tourisme national s’avère être une alternative non négligeable pour sauver les meubles et tirer profit des dernières semaines de la haute saison pour cette année d’exercice.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi