Actualités Economie

Bijor – À la conquête de l’international

De plus en plus apprécié. Fidèle à l’exigence du métier de chocolaterie artisanale, Bijor a su partager à ses clients sa passion et son savoir faire, qui ont fait que sa clientèle n’a cessé de progresser. « Actuellement, la demande  augmente et on constate une nette augmentation de notre clientèle à l’étranger », se réjouit  Bianca Ralaisoa, directeur commercial de cette société, interviewée hier. Ce succès, elle le doit à leur mode de production: fait à la main pendant tous les processus de fabrication, le chocolat produit par cette société est ce que Bianca Ralaisoa qualifie « de cent pour cent naturel ».
Et pour se démarquer, ils n’ont pas hésité à adopter un packaging typiquement artisanal. « Force est aujourd’hui de constater que nos chocolats figurent parmi les plus prisés, surtout par les étrangers. Ce qui fait notre fierté c’est que nous n’exportons pas, c’est notre clientèle même qui se charge de les envoyer  à l’étranger », poursuit-elle. Cependant, c’est souvent l’approvisionnement en matières premières qui constitue un problème dans leur production. « Le prix de la fève de cacao est instable, étant donné que çà dépend de la saison. On enregistre la plus grande hausse pendant le mois de novembre », explique toujours Bianca Ralaisoa. Pour pallier ce problème, la société projette de s’engager dans la culture de cacao très prochainement.

Rado Andriamampandry