Accueil » Actualités » Disparition – Le docteur Emmanuel Rakotovahiny meurt à 82 ans
Actualités

Disparition – Le docteur Emmanuel Rakotovahiny meurt à 82 ans

Les  membres  de  l'UNDD  lors  de  l'Assemblée  générale tenue  en  octobre  2019  à  Andavamamba. 

Le monde politique est en deuil. Le parti Union pour le développement et la démocratie (UNDD) vient de perdre un de ses leaders fondateurs. Le docteur Emmanuel Rakotovahiny est décédé à l’âge de 82 ans. La mauvaise nouvelle a été partagée par ses proches compagnons de lutte hier en début de soirée.

Docteur chevronné en vétérinaire, Emmanuel Rakotovahiny de son vivant a été nommé Premier ministre de 1995 à 1996 durant la présidence de l’ancien président Albert Zafy. Il a été le seul chef du gouvernement à avoir été censuré par l’Assemblée nationale à la majorité variable. Le mouvement mené par les députés de Tsimbazaza reste mémorable dans l’histoire de l’Assemblée nationale malgache.

Quinze fondateurs étaient à la tête de l’UNDD en 1993. Seulement deux de ces politiciens sont restés actifs pour raviver l’idéologie du parti après le décès de l’ancien président Albert Zafy à l’instar d’Emmanuel Rakoto­vahiny et Sylvain Manoriky. L’ancien Premier ministre a continué de défendre les principes hérités du père fondateur en mettant à sa place l’unité nationale face à la pluralité des tendances politiques. Il a toujours montré sa fierté sur sa détermination à lutter pour les valeurs de l a véritable réconciliation. Lors de l’assemblée générale du parti qui s’est tenue en octobre dernier à Andavamamba, le président national de l’UNDD a affiché sa volonté de chercher des solutions pour faire sortir la Nation de la pauvreté.

Emmanuel Rakotovahiny a effectué un long chemin dans les domaines politique et économique. Il a déjà été président du conseil d’administration de la compagnie Air Madagascar et co-président de la Transition avec Fetison Andrianirina.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi