Accueil » Actualités » A chaud
Actualités Politique

A chaud

Robert Yamate fait part de ses appréhensions sur le code
En marge de la célébration de l’« Independance day » à la rési­dence des États-Unis à Andrainarivo, Robert Yamate, ambassadeur américain a été interviewé au sujet du débat passionné autour du code de la communication. Selon lui, le texte fait naître des appréhensions et des inquiétudes. Le diplomate fait part de son souhait pour qu’il y ait une continuité des discussions et consultations afin d’avoir un texte consensuel et accepté par tous.

Dialogue politique entre le gouver­nement et l’Union européenne
Lundi, un dialogue politique entre le gouvernement et l’Union européenne (UE) se tiendra à la résidence d’Al­lemagne, à Ambatoroka. Le deuxième pour cette année, le premier s’étant tenu début janvier, du temps où le général Jean Ravelonarivo était encore Premier ministre. Le renforcement de la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance, ou encore les élections régionales et provinciales ont été abordés devant la presse à l’issue de cette première rencontre.

La lutte contre la corruption va faire peau neuve
Le projet de loi sur la lutte contre la corruption et celui concernant les Pôles anti-corruption (PAC) ont été adoptés par les deux Chambres parlementaires hier, après que le vote ait fait l’objet de deux ajourne­ments par les députés. Les textes adoptés par les députés et les séna­teurs prévoient une intensification de la lutte contre la corruption. De plus lourdes peines et la saisine d’initiative du Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO), y sont, entre autres, prévues.

Élan de solidarité des journalistes
Plus d’une trentaine de stations radiophoniques sur tout le territoire de Madagascar ont émis d’une seule voix, hier, en diffusant simultanément le programme « radio miara-manonja ». Une émis­sion où sont intervenus plusieurs journalistes de la capitale et des provinces, sur le plateau de la radio Antsiva durant toute la journée d’hier. L’objectif était d’affirmer et d’expliquer au public l’objet et l’objectif de la lutte menée par les gens de la presse contre le code de la communication projeté par le pouvoir.