Accueil » Régions » Salon du livre à Mahajanga – De beaux jours en perspective
Régions

Salon du livre à Mahajanga – De beaux jours en perspective

Des jeunes, lors du concours de «tononkalo».

La deuxième édition du salon du livre et de la culture de Mahajanga s’est déroulée du 25 au 28 mai derniers, au jardin Jean Ralaimongo, dans le centre-ville.

Sous l’égide de la Commune urbaine de Mahajanga, le soutien du SCAC par le biais du projet Ressources Éducatives et de l’Alliance Française de Mahajanga et le Gescod (Grand Est solidarités et Coopération pour le Développement), maitre d’œuvre du projet et de sa réalisation avec l’appui organisationnel et conceptuel d’Opération Bokiko et des services culturels de la Commune de Mahajanga, cette édition prometteuse semble augurer de beaux jours pour ce salon, avec sa configuration originale, son cachet local très prononcé et l’importance donnée à la créativité locale et sa grande ouverture pédagogique sur le monde du livre.

En effet, ayant d’abord été une foire du livre, pendant des années, dès sa première édition ce salon a mis en avant la culture locale: conférence sur l’histoire de Mahajanga, mise en avant du travail des bibliothèques, participation des associations locales…

Cette année a vu, outre le grand carnaval des élèves, qui a drainé plus de cinq cents jeunes, il y a eu de nombreux stands : les bibliothèques de la ville ont joué un rôle important dans l’animation du salon, des éditeurs-librairies comme le Lauréat, Tsipika, Le TPFLM, et l’association Opération Bokiko, l’Alliance Française étaient présents.

Tout au long de la manifestation des prix ont été offerts :

Le premier jour, le recueil «Akory Aly», recueil de nouvelles écrit par des jeunes des lycées et collèges de Mahajanga, a été remis par Gescod et Opération Bokiko aux jeunes récipiendaires.

Le deuxième jour vit des concours de kabary, de tononkalo et de slam par les jeunes.

Le troisième jour, ce fut celui des plaidoyers sur le thème: «le livre pour le développement de la culture malgache». Le gagnant de ce plaidoyer est Daniel Randrianaivosolo, un étudiant de l’ISSTM.

Et le salon s’est terminé par une table ronde à l’Alliance Française de Mahajanga sur le thème de «Évolution du paysage éditorial et de la lecture à Madagascar », avec comme participants Elina Razanadriaka (éditrice et auteure), Sleeping pop et R-Aly ( BD-iste), Josette Aline Rasoafara (auteure et présidente nationale du club de plaidoyers) et Manantsoa Raparison (administrateur de l’association Opération Bokiko).

L’échange fut fructueux dans la mesure où les éditeurs et les auteurs ont pu trouver des solutions pour mieux travailler ensemble.

Mais une chose est certaine, ce salon du livre et de la culture de Mahajanga s’appuie sur une base de politique du livre solide. Les bibliothèques ont procédé à des manifestations tout au long de l’année et les divers concours ont contribué à faire aimer le livre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter