Accueil » A la une » Coopération régionale – Exportation annuelle de cinq mille tonnes de fourrages vers Mayotte
A la une Régions

Coopération régionale – Exportation annuelle de cinq mille tonnes de fourrages vers Mayotte

La rencontre entre le gouverneur de la région Boeny et la délégation du département français de Mayotte.

Nouveau souffle pour le développement de la coopération économique entre la Région Boeny et le département de Mayotte. Une forte délégation mahoraise est arrivée à Mahajanga lundi.

Trois points importants ont été discutés durant la visite de courtoisie rendue au gouverneur Mokhtar Andriantomanga, par les membres du Conseil départemental et des opérateurs économiques de Mayotte, dirigés par le conseiller Abdoul Kamardine de Mayotte.

Le premier point concerne un projet d’exportation annuelle de cinq mille tonnes de plantes fourragères pour le bétail de Mayotte. La région de Boeny possède de vastes terres arables qui, selon eux, sont propices au projet. Car jusqu’à présent, Mayotte importe des fourrages d’Europe. Ce projet favorisera la création de six cents emplois dans le Boeny. Il résoudra en partie le chômage qui touche une grande partie des habitants à l’heure actuelle.

Historiquement liés

« L’objectif du projet est de monter la production jusqu’à cinq mille tonnes par an à Mayotte. Environ six cents personnes bénéficieront directement de ce projet dans la région de Boeny. La première étape consiste à trouver des semences adaptées au sol et au climat d’ici », explique le conseiller Abdoul Kamardine. Pour sa part, le gouverneur Mokhtar Andriantomanga a rappelé « que l’ile de Mayotte et la région Boeny sont historiquement et culturellement liées. Et il existe encore de nombreux domaines de coopération à développer », ajoute-t-il..

Le second point touche le renouvellement de la Convention de coopération entre Mayotte et le Boeny qui existe depuis 2006. La mise en œuvre de la coopération s’est jusqu’ici surtout focalisée dans le domaine de l’agriculture.

La nécessité d’élaborer un projet de coopération sur le tourisme a été aussi au centre des discussions. Un domaine fortement et activement encouragé par la région Boeny aujourd’hui.

« L’augmentation de la fréquence des vols entre Mayotte et Mahajanga est souhaitée. C’est un facteur majeur de ce projet », met en avant un opérateur économique.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • un peu pompeux le titre de cet article qui met les charrues devant les zébus ……
    simple souhait d’un projet éventuel ! de là à affirmer déjà 5000 t et des centaines d’emplois, il ne faut pas vous emporter
    cher journaliste