Accueil » Opinions » Pour l’ange Gabriel
Opinions Texto de Ravel

Pour l’ange Gabriel

Nous n’aurions pas eu assez de culots pour écrire un tel titre de son vivant de peur d’être foudroyée par sa colère. Le traiter d’ange ? Quel fou aurait pu le lui dire en face. Et pourtant, plus d’un le pense tout haut. Un ange atypique qui ne souhaitait aucunement être applaudi pour ses multiples bonnes actions, ses engagements, ses lumières. Un ange qui a dédié sa vie au service de la Nation, de ses convictions, de l’enseignement, du partage des connaissances.

Le professeur Gabriel Rabearimanana a tiré sa révérence et laisse un vide incommensurable. Lui qui était et qui restera sans équivoque le plus grand fan du Texto de Ravel. Le professeur nous a permis de continuer à partager, sans peur, nos idées. Nous nous remémorerons à jamais ses appels téléphoniques pour dire « Ahoana retsy e ? Inona indray ito tenenin-dry ato ito e ? ».

Beaucoup se souviennent de sa mythique 4 L qui trônait sur le trottoir en face de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines à Ankatso. Une action de non-alignement qui montre tellement bien l’affranchi qu’il resta tout au long de sa vie. Ses étudiants n’oublieront nullement les rudes règles durant ses cours. Pas de retard, de sortie pour aller au petit coin, de bavardage et surtout pas de remarque concernant les cours le dimanche matin. Il a forgé tant et tant de personnes et nombreuses sont celles qui se souviennent de lui comme étant « quelqu’un », un « Grand Homme ».

C’est ce Grand Homme que nous souhaitons remercier et nous souvenir dans ce texto.

Un Grand Homme,

On reconnaît la grandeur d’un homme au vide qu’il laisse après son passage

Mais aussi, la sincérité des sourires, des larmes, des gémissements, des paroles à l’annonce de son départ

Mais encore, le nombre de vies qu’il a touché de près ou de loin, le nombre de ceux qui se reconnaissent en lui et qui le reconnaissent comme étant un GRAND HOMME.

L’immortalité,

L’immortalité est la connaissance partagée

L’amour mis dans le cœur des autres qu’on touche par notre bonté et notre droiture

L’immortalité est la reconnaissance par autrui que l’on a contribué à les rendre meilleurs

L’immortalité, c’est rester vivant dans les cœurs, dans les actes, dans les réunions audelà de la mort physique.

La foi,

La foi, c’est croire en l’être humain, le bon, le beau, le véridique, la justice, l’équité, la droiture, l’humilité. La foi, c’est donner ce que l’on a pour le bien de son prochain et les enfants d’autrui La foi, c’est d’inculquer à ses proches, ses enfants, ses disciples, ses étudiants, ses adversaires les valeurs profondes de la bonté

Professeur, tu es pour beaucoup un Grand Homme. Un immortel qui restera en nous car tu as contribué à une meilleure version de nous-même. Nous sommes sûrs que tu es au paradis (tu m’aurais vilipendé pour ce mot) car tu y mérites largement ta place pour le bien que tu as fait. Merci pour les lumières que tu as partagées.

Bon envol mon cher vieux père.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter