Accueil » Culture » Exposition – Joey Aresoa présente « Confinement vôtre »
Culture

Exposition – Joey Aresoa présente « Confinement vôtre »

Avec ses toiles au fond, Joey Aresoa fait rimer les mots en toute beauté.

Vente confinée. Jusqu’à la fin de la période de confinement mesure sanitaire, Joye Aresoa expose « Confinement vôtre » sur facebook. Une vingtaine d’œuvres qui associe la peinture et la poésie dont les éventuels acquéreurs ne seront servis qu’après la fin de cet isolement forcé.

Une toile en acrylique sur laquelle le bleu domine et intitulée « Fêlure d’azur » compose cette exposition. Les vers de la poétesse soulignent la beauté de l’œuvre. « Il faut lever la tête vers la cime de tout ce bleu, vers la voile, inhaler un peu de ciel. Réaliser que ce vent qui s’engouffre est celui du grand départ, … », s’exprime l’artiste. « Confinement vôtre est une Expoésie, des œuvres accompagnées de leurs poèmes. Elle est confinée car l’art aussi doit rester entre nos murs! Mais n’empêche, les murs ont des oreilles, et des yeux. Elle a commencé le mardi 28 avril, par un fichier expo qui circule par mail, de mur à mur, au gré des partages », révèle Joey Aresoa.

« Les acquisitions physiques se feront seulement après confinement total. La crise à laquelle nous faisons face n’est pas le meilleur moment d’acquérir des œuvres, mais je suis surtout certaine qu’il n’y a plus de place pour la certitude. Je me lance dans une vente confinée. Puisque si l’art nous permet à tous de tenir bon, elle permet aussi que la création subsiste », explique-t-elle.

Joey Aresoa est une artiste multidisciplinaire, poétesse slameuse et artiste peintre. Évoluant dans le m onde du slam poésie depuis quatorze ans, elle manie sa plume et son pinceau, désormais inséparables. Un lien étroit entre la poésie, le son et l’image se crée. Depuis, marier ces formes d’art devient son moyen d’expression ; faire converser l’image et la poésie.

Son parcours est marqué par sa rencontre avec le peintre Isaac Azaly. Sa formation artistique est entièrement autodidacte. Toutefois en 2017, elle quitte le milieu de la communication, et laisse libre cours à son art. En peinture digitale ou sur toile, comme en poésie, elle a une forte relation avec les mots, la femme, la vie dans tous ses états.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter