Region

Ambatosoratra – La commune finance l’extension du lycée

Le fokonolona d'Ambatosoratra est venu donner un coup de main pour le début des travaux d'extension du lycée.

En moins d’une année d’existence, le lycée d’Ambatosoratra affiche des résultats prometteurs. Il compte construire de nouvelles salles pour accueillir les classes de Première.

La pose de la première pierre marquant le début des travaux d’extension du lycée d’Ambatosoratra, dénommé Lycée Rarivoson Daniel, s’est déroulée sous un temps un peu hivernal lundi dernier, en présence des représentants de la direction régionale de l’Éducation nationale, de l’enseignement technique et professionnel (DRENETP) d’Alaotra-Mangoro et d’une équipe dirigée par Fanja Tadiavintsoa Rakotomalala, chef de la Circonscription scolaire (Cisco) d’Ambaton­drazaka. Cette extension est le résultat d’une réunion entre les parents d’élèves, les enseignants et les responsables de cet établissement qui a vu le jour le 22 septembre 2018. La nouvelle extension comprendra un bâtiment de trois salles pour les classes de Première. Le fokonolona est venu en masse pour apporter son coup de main au creusement des fondations, « adifototra ».
« Les parents et les enseignants, ainsi que nous les responsables avons tout fait pour trouver une solution afin d’accueillir les élèves qui seront admis en classe de Première. Nous remercions la commune d’Ambatosoratra pour le financement des travaux d’extension. Toutefois, il nous faudrait aussi des enseignants », a annoncé Rolland Randriamam­pionona, proviseur du Lycée Rarivoson Daniel.

Scientifiques
En fait, il est le seul fonctionnaire parmi tous les enseignants et les responsables. En outre, il manque des surveillants généraux et de cour.
D’après Mevasoa Lalaina Andriamamonjy, professeur d’histoire-géographie, le taux de scolarisation à Ambatosoratra dépasse largement la moyenne à ce niveau. Plus de 50% des lycéens atteignent la moyenne d’au moins 12/20 lors des deux premiers examens trimestriels de cette année.
« Nous sommes très fiers de nos élèves et très contents pour le début des travaux d’extension, lesquels faciliteront beaucoup l’accueil de nouveaux élèves pour l’année prochaine », se réjouit le professeur d’histo-géo.
En fait, le lycée d’Ambato­soratra compte six enseignants non fonctionnaires et possède trois salles de classe pour la toute première promotion de la classe de Seconde.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter