Accueil » Editorial » Ça vaut le coût
Editorial

Ça vaut le coût

La majorité des quotidiens voient leur prix augmenter depuis hier. Selon une décision du Gepim (Groupement des éditeurs de presse et imprimeurs), les journaux en français coûtent 1000 ariary contre 500 ariary pour les titres en malgache. Eh oui, la presse n’est pas épargnée par la spirale de la hausse. C’est inévitable vu la hausse subie par les matériaux nécessaires pour la fabrication du journal. Jugez-en. Rien que le papier journal passe de 500 à 1300 dollars la tonne. La hausse du coût unitaire de fabrication du journal justifie cette hausse autrement les entreprises de presse disparaitront les unes après les autres.Les plaques, l’encre, entre autres ont été également frappé d’une hausse importante.

En compensation des fidèles lecteurs, des efforts vont être consentis pour améliorer et diversifier le contenu du journal. De nouvelles rubriques verront le jour à l’image d’un sondage effectué par l’agence Capsule sur un thème défini. Seul le résultat d’une élection ne figure pas parmi les sujets abordés.

Des magazines thématiques hebdomadaires étofferont également le contenu du journal dont des pages spéciales consacrées aux régions. D’autres innovations sont en projet pour diluer cette hausse qui on l’espère, n’aura pas d’impact sur le lectorat. La hausse semble importante en pourcentage mais il faut dire que le prix d’un journal reste modique voire dérisoire par rapport à celui d’autres PPN. Eh oui, le pain et le quotidien sont devenus indispensables pour la plupart de la population. On ne sacrifiera pas le quotidien au profit du pain puisque les deux sont indissociables selon la prière, « donnez-nous notre pain quotidien ». Amen.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter