Economie

Révision code minier – Une « autre » gouvernance minière attendue

Malgré le ralentissement des activités dans le pays, des travaux de commission sur la révision du Code minier se font en coulisses. Les dernières réflexions ont porté sur les nouveaux articles à insérer sur la gouvernance minière. « Les articles doivent faire transparaître que la gouvernance de ce secteur nécessite de la subtilité et également de la réceptivité », apprend-on d’un représentant de la société civile. La gouvernance manque encore de vision commune des acteurs concernés par l’industrie extractive, de politique minière ou encore de politique sur la gestion environnementale durable et non durable. « Une vision et des politiques qui durent et non seulement pour cinq ans », reprend-il. Il a été également discuté de la hausse du taux des redevances minières que doivent les grandes sociétés minières. Une des propositions du gouvernement actuel. Des paramètres à prendre en compte en cas d’intention d’entrée d’un tiers malgache dans une société minière cotée en bourses par exemple. « Une imprudente intention rien qu’à l’égard de la divulgation des propriétaires réels auprès de l’EITI »,répond l’interlocuteur. La révision du Code minier est attendue aboutir au mois de juin, mais vu la situation d’urgence sanitaire, le deadline est compromis. En tout cas, la société civile dit suivre tout le processus à la lettre pour un Code minier « bon » et réaménagé.