Sport

Bulgarie – Au revoir émouvant d’Abel Anicet

Les  deux  joueurs  ont  partagé  des  moments  inoubliables ces  cinq  dernières  années.

Jody Lukoki va quitter le Ludogorets Razgrad d’ici peu. Il vient de résilier son contrat. Ce qui émeut personnellement Abel Anicet Andrianantenaina.

Le capitaine des Barea est énormément attristé du départ de ce coéquipier avec lequel il s’entend parfaitement, comme en témoigne leurs innombrables photos sur et en dehors du terrain. « Difficile de décrire tout ce que je ressens. Je t’apprécie énormément. Je te souhaite le meilleur dans ton nouveau club. On se reverra un jour », a regretté l’international malgache. Un véritable déchirement.

Jody Lukoki joue en Bulgarie depuis cinq saisons. Il a nettement progressé durant cette période, ce qui lui a valu l’intérêt de plusieurs autres équipes. Il va partir pour un autre cham­pionnat désormais, en l’occurrence celui des Pays-Bas.

L’attaquant congolais a répondu à Anicet avec un autre message tout aussi touchant : « Tu vas me manquer. Je remercie Dieu de t’avoir mis sur mon chemin. »

Bien évidemment, le joueur de la RDC a aussi lancé quelques mots pour le club : « Je tiens aussi à remercier le Ludogorets et tous mes coéquipiers pour ces cinq années. Je suis arrivé comme un gamin et je repars comme un homme ».

La direction du Ludo­gorets a, bien évidemment, adressé ses reconnaissances envers le Congolais : « Lukoki est venu à l’été 2015. Il a joué plus de cent matchs dans différentes compétitions. Le club remercie Lukoki pour le travail accompli et lui souhaite succès dans l’avenir ».

Abel Anicet Andrianan­tenaina a débarqué en Bulgarie en juillet 2014. Quant à Jody Lukoki, il est arrivé un an plus tard.

Depuis, la formation de Razgrad a enchainé quatre titres de champion de Bulga­rie, en 2016/17/18/19. À cela s’ajoute deux victoires en supercoupe, en 2018/19. Sur la scène européenne, elle a disputé la Ligue des Champions de l’UEFA et la Ligue Europa à chaque fois.

Autant d’aventures que les deux joueurs ont vécues ensemble et qui ont certainement renforcé leur lien.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter