MANANDRIANA - Des armes récupérées, un bandit notoire abattu


Suite à une flambée d’actes de banditisme, la gendarmerie a déployé un peloton d’intervention. Un multirécidiviste a été tué et des armes rapportées. Fusillade meurtrière à Amporoha Manandriana. Un multirécidiviste est tombé sous les balles des forces de gendarmerie dans une opération de sécurisation. Cerné dans son repaire, il a été abattu après avoir lancé des pierres et utilisé sagaie contre les gendarmes. Des étuis ainsi qu’une arme de poing de fabrication artisanale ont été retrouvés lors des fouilles effectuées par les éléments qui l’ont neutralisé. Le quidam était connu pour des vols de bétail perpétrés dans la limite Sud du district d’Ambositra avec celui de Manandriana. Suite aux nombreuses plaintes signalées, appuyées d’un constat d’une flambée de l’insécurité, les groupements de la gendarmerie nationale des régions Amoron’i Mania et Haute Matsiatra ont dépêché des pelotons pour prêter main forte à leurs frères d’armes déployés en permanence dans cette zone. Informés que le multirécidiviste se terrait à Amporoha et s’apprêtait à commettre un autre forfait, les hommes du peloton l’ont pris en tenaille dans sa tanière, l’amenant à opposer une résistance qui a fini par lui coûter la vie. Les compères de l’individu tué dans la fusillade courent toujours. Activement recherchés, ces fugitifs ont déserté leurs zones de prédilection depuis que cette opération coup de poing a été lancée. Accrochage L’individu qui en a eu pour son grade dans cet accrochage avait déjà été condamné à des peines criminelles qu’il avait purgées à la maison centrale d’Ambositra. En continuant à remonter de fil en aiguille jusqu’aux acolytes du multirécidiviste mis hors d’état de nuire, les gendarmes dépêchés pour sécuriser les points sensibles localisés dans la partie de Manandriana ont appelé à la contribution villageoise. En appelant les détenteurs illégaux d’armes à feu à se manifester, ils ont pu rassembler un fusil d’assaut MAS 36 ainsi que trois fusils de chasse. Ces armes ont été rapportées par des villageois ayant réagi à la sensibilisation ainsi conduite. Celles-ci sont prévues être détruites.  
Plus récente Plus ancienne