TENNIS DE TABLE - AFRIQUE DE L’EST - Huit pongistes pour la qualification au Mondial


Série de qualifications. La Fédération malgache de tennis de table a publié hier la liste des huit pongistes, cinq garçons et trois filles, qui représenteront la Grande île au championnat d’Afrique de l’Est. La joute zonale se déroulera du 9 au 12 mars à Djibouti. Six d’entre eux sont des expatriés qui évoluent en France. Les cinq joueurs évoluent tous dans l'Hexagone, en l’occurrence Nativel Jonathan, double médaillé d’or des Jeux des Îles en simple en 2011 aux Seychelles, et en double messieurs en 2019 en compagnie de Stephan Ravonison. Ce dernier, lui aussi dans la liste, a déjà représenté le pays au championnat d’Afri­que à Maurice en 2015. Le troisième est Mamy Setra Rakotoarisoa, médaillé d’argent des Jeux des Îles 2019 en double mixte et triple médaillé d’or des jeux de la CJSOI en 2016. Et les deux autres qui formeront pour la première fois la sélection nationale sont Fabio Rakotoarimanana, champion d’Europe des cadets en 2015 et Antoine Razafinarivo, médaillé d’or par équipe aux Jeux des Îles en 2019, sous le maillot de l’équipe réunionnaise à l’époque, et qui évolue ces dernières années en France. JO 2024 comme objectif Du côté des filles, l’uni­que expatriée est Hanitra Karen Raharimanana, cham­pionne de France cadettes, et les deux joueuses locales sont la vice-championne nationale, Harena Dimbiari­lanitra et la demi-finaliste, Santariniaina Raharijaona, des habituées de la sélection nationale. Ces joueurs sont en quête de titres au championnat d’Afrique de l’Est, qui est qualificatif au championnat d’Afrique en Algérie. Les épreuves au programme seront individuelles et par équipe. «Les deux premières par équipe seront qualifiées au championnat continental et représenteront le continent au championnat du monde. En simple, les huit mieux classés valideront eux aussi le ticket du sommet continental ainsi que mondial» clarifie le directeur technique national, Tahiry Rakotoarisoa. «Notre participation sera ainsi impérative pour valider la qualification continental et la mondiale. La finalité est, pour ces pongistes, d’intégrer le classement mondial et de se qualifier aux jeux olympiques de Paris en 2024» précise le premier responsable technique de la discipline. Un des objectifs majeurs de la Fédération cette année sera également de rafler le maximum de médailles d’or et de finir en tête du classement au tableau des médailles aux Jeux des Îles au mois d'août. Outre la participation au sommet zonal de Djibouti, huit autres jeunes pongistes bénéficieront quant à eux d’un stage de haut niveau en Chine pendant plus de trois mois.  
Plus récente Plus ancienne