Accueil » A la une » Jirama – L’optimisation des tarifs prête à confusion
A la une Economie

Jirama – L’optimisation des tarifs prête à confusion

La  Jirama  tente  de  rassurer  malgré  la  crainte  de  hausse déguisée  ressentie  des  usagers.

Avec le nouveau système de tarification de la Jirama, les avis des consommateurs divergent. Certains subissent des hausses tandis que d’autres voient leurs factures baissées.

Grogne chez certains abonnés. L’étonnement s’est fait ressentir chez la plupart des usagers en recevant une missive de la compagnie nationale de l’eau et de l’électricité en ce qui concerne les modifications apportées par cette dernière sur le plan du système tarifaire

Un abonné qui était inscrit à la Jirama sous le tarif 16 classique avec une facturation de 146 810 ariary pour le mois dernier s’est vu proposé, par la Jirama, le nouveau tarif « confort » et se retrouve présentement avec une facturation à hauteur de 153.948 ariary pour la même consommation en terme d’électricité. Dans ce nouveau système de tarification, la compagnie avance les efforts pour baisser le prix de l’électricité pour une majorité de consommateur malgré les réticences de la plupart des usagers qui craignent une autre interprétation du concept d’optimisation tarifaire. Ainsi, l’actuel « tarif 14 » sera connu sous l’appellation de « tarif social » tandis que le « tarif 16 » est renommé « tarif économique ». Il y aura aussi d’autres tarifs dénommés « confort » et « Super Confort » pour les usagers qui consommeront largement plus de 300 Kwh en moyenne par mois pour usage domestique à l’instar des PME.

Convenance

« L’une des priorités de la compagnie réside dans la limitation des ventes à perte. Le système de seuil de consommation dit « non-subventionné » est maintenu. Cette méthode incite ainsi les usagers à ne consommer que ce qui leur est nécessaire. Au-delà de cela, le prix du kilowattheure augmente. Raison pour laquelle nous avons envoyé cette missive auprès des abonnés pour leur suggérer la tarification qui leurs sera la plus avantageuse. Cependant, dans le cas où cela ne leur convient pas, les usagers pourront toujours se rapprocher des agences pour établir une nouvelle estimation de leurs consommations et choisir un des quatre autres systèmes de tarifications en vigueur » explique Thierry Ramanga­soavina, directeur principal commercial.

Par ailleurs, Le coût de la consommation diffère pour chaque région en fonction du mode de production et d’approvisionnement, en électricité surtout. À l’exemple d’Antsiranana où le prix de l’électricité est trois plus coûteux que sur la région Analamanga et en plus de cela, la plupart des usagers comprennent peu de choses sur les tarifs seize, quatorze et autres. Il s’agit pour la Jirama d’établir une communication claire à ce sujet de manière à mieux conseiller les usagers sur les modalités d’abonnement qui conviennent à ceux-ci.

À partir du mois de janvier prochain, la société proposer a un nouveau mode de tarification pour assouplir les charges des usagers. Les prix unitaires à la consommation seront mis à disposition du grand public dès que la finalisation de la grille tarifaire sera effective. En se basant sur les explications de la Jirama, la hausse ou la baisse de la facture dépendra du client. « Ce serait injuste si la facture est toujours la même que le client économise ou non de l’énergie » rajoute le premier responsable commercial de la Jirama.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi