Accueil » A la une » Bilan de la Saint-Sylvestre – L’équipe médicale déplore deux décès
A la une Faits divers

Bilan de la Saint-Sylvestre – L’équipe médicale déplore deux décès

Les familles des défunts devant la morgue de l’HJRA.

Les accidents à responsabilité civile ont pullulé pendant les deux jours de fête dans la capitale. Une des victimes a succombé à l’hôpital. Un autre patient est également décédé.

Macabre. La fin de 2020 a particulièrement été sombre pour deux différentes familles qui ont perdu leurs proches. L’un des défunts avait été poignardé. Il a été admis au service des urgences chirurgicales de l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA), mais n’a pas survécu à ses blessures. Il avait été victime d’accident à responsabilité civile (ARC), comme l’a noté l’équipe médicale.

Il est presque 19 heures, ce jeudi, une dizaine de personnes s’attroupaient devant la morgue. En proie à une grande émotion, certaines d’entre elles pleuraient, d’autres restaient sans voix. Un homme venait d’arriver et s’est approché pour demander, en murmures, des nouvelles de son frère. Il s’est effondré à l’annonce de son décès. Ils devaient se préparer pour la levée du corps.

Urgences

Sur plusieurs axes, dont à Andavamamba et à Ampefiloha, des pick-up de police circulent, transportant trois à quatre individus. Ils ont été déposés au service des urgences après avoir donné leur identité à la police.

Selon la directrice de l’établissement HJRA, la professeure Olivat Rakoto, les accidents à responsabilité civile abondent. Soixante sept victimes ont été dénombrées pendant les deux jours de fête.

Quatorze personnes sont passées à la réanimation médicale dont un suicidaire et six alcooliques, quatre ont dû être hospitalisées. Un autre patient a été atteint d’accident vasculaire cérébral. Pour le service des urgences, cent cinquante trois individus ont été comptabilisés. Vingt-trois d’entre eux ont été hospitalisés. Outre les ARC, les accidents de circulation concernent trente-deux personnes. Quant aux accidents domestiques, onze victimes ont été recensées. Huit autres patients ont été soignés pour des accidents sur la voie publique.

Aucun décès n’a été enregistré le nouvel An, selon les explications reçues. Suivant plusieurs témoignages des citadins, la célébration de la Saint-Sylvestre a été moins populaire que celle de la Nativité. Les deux jours de fête de Noël ont encore été plus funestes avec six décès signalés.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi