Accueil » Social » Réveillon Antaninarenina – Les photographes amateurs en difficulté
Social

Réveillon Antaninarenina – Les photographes amateurs en difficulté

Les rues ont été vite dégagées. Les explorateurs des décorations lumineuses à Anosy et Antaninarenina sont aussitôt rentrés chez eux. Du coup, les photographes amateurs n’ont pas gagné comme ils espéraient la nuit du réveillon. « Nous n’avons pas tellement de rendement, ce soir. Depuis l’existence de ces différentes lumières, nous arrivons à attirer environ vingt clients chaque nuit. Il faut souligner aussi que le marché n’a pas été tellement rentable cette année. La plupart des individus possèdent des téléphones. La nouvelle technologie tue notre métier. Nous n’avons que sept à dix clients par jour. Et c’est aussi la raison pour laquelle, nous bravons la pluie, la chaleur et devons rester éveillés durant la nuit pour gagner plus d’argent qu’au quotidien », explique Lala Rakotondrazanany, photographe amateur depuis dix ans.

Certains d’entre eux ont attendu jusqu’à minuit pour tenter une seconde chance. La plupart des promeneurs sont retournés chez eux pour fêter le réveillon en famille. « Nous entrons en concurrence direct avec les téléphones portables actuellement. Tout le monde en possède et ne veut pas poser pour des photos vite-fait. De plus avec le temps orageux, quelques personnes venaient, mais n’étaient pas intéressées», raconte Lanto.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi