Faits divers

Tsaratanàna – Un présumé cerveau de rapts abattu

Arrêté pour un triple rapt contre rançon perpétré à Tsaratanàna, un bandit notoire est tombé sous les balles des forces de gendarmerie avant-hier. Pris dans les mailles des filets tendus par les éléments de la compagnie territoriale, le quidam devait conduire les gendarmes jusqu’à la tanière de ses deux présumés comparses lorsqu’il a été abattu. De source auprès de la gendarmerie, les deux individus recherchés se terreraient dans le village d’Amparihi­maina. Placé en garde à vue, celui arrêté a été sorti de la cellule de sûreté pour conduire les gendarmes jusqu’aux deux personnes en fuite. Mais le suspect devant conduire les gendarmes aurait tenté de s’évader, amenant ainsi les gendarmes à ouvrir le feu sur lui. Le décès du suspect a mis fin à l’investigation de la gendarmerie et les deux fugitifs demeurent du coup insaisissables.
La bande serait devenu maître du rapt contre rançon en milieu urbain et rural. Le plus souvent, les commerçants ainsi que les grands éleveurs et agriculteurs en font les frais. Les kidnappeurs ont déjà frappé trois fois avant que la gendarmerie arrête le chef de la bande.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter