Actualités Social

Permanence – Les services de garde assurent

Certaines personnes ont manqué la fête avec la famille pour assurer leur travail, lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. « Le réveillon est tombé pile sur notre tour de garde. Nous commençons le travail à 18 heures pour ne rentrer à la maison qu’à 6 heures du matin. En principe, un agent de sécurité travaille 24 heures sur 24. Nous en avons l’habitude et notre famille aussi », affirme Tinaharilala Rakotonandrasana, agent de sécurité. Les ramasseurs d’ordures ont continué à vider les bacs à ordures comme au quotidien. « Nous devons effectuer quatre voyages tous les jours. Nous arrivons à finir le travail à 1 heure du matin. Il ne s’agit pas d’heures supplémentaires, et nous n’avons pas choisi de travailler la nuit du réveillon mais c’est normalement notre tour », explique un ramasseur d’ordures.
Les taximen profitent de la nuit de la Saint-Sylvestre pour se faire plus de bénéfice. « L’avantage de travailler la nuit du réveillon, c’est qu’il y a beaucoup de gens qui circulent. En moyenne, nous arrivons à servir dix clients. Pour un long trajet, les frais de taxi peuvent atteindre 80 000 ariary pour les étrangers et 40 000 ariary pour les Malgaches », explique Paul Andrianiaina, chauffeur de taxi à Antaninarenina. Toutefois, la sécurité n’est pas garantie à cette période. Chaque travailleur de nuit, surtout dans un endroit populaire, doit faire de son mieux pour se protéger comme il faut.

M. A.