Actualités Faits divers

HJRA – Dix cas de coma éthylique

L’alcoolisme a fait jaser au service de réanimation médicale et de toxicologie de l’hôpital d’Ampefiloha la nuit de la Saint-Sylvestre ainsi que le jour du nouvel an. Frappées de coma éthylique, dix personnes ont été hospitalisées dans ce service pendant ces deux jours de fête.
Hier, sept patients, tous victimes d’overdose d’alcool, ont dû être désintoxiqués. Parmi ces ivrognes comateux figuraient un adolescent de treize ans ainsi que deux femmes.
Un chiffre record d’admis étaient, en revanche, enregistré la veille. Vingt consultations sont dénombrées dont trois autre cas de coma éthylique.
Au service des urgences, deux morts ainsi qu’un peu plus de deux cents blessés ont été, en revanche, réperto­riés entre samedi matin et lundi matin.
Fauché par un véhicule à Andohatapenaka dans la soirée du 31 décembre, un piéton a trouvé une mort tragique. Hier vers 3 heures du matin, le corps inerte d’un homme de quarante-cinq ans, poignardé en plein ventre à Andrefan’Ambohi­janahary par l’un de ses proches, a été conduite à la morgue. La police criminelle est saisie de cette seconde affaire.

A.M.