Actualités Sport

Football – 2018, année décisive pour les Barea

Quatre matches pour écrire l’histoire. L’année 2018 s’annonce décisive pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, avec quatre rencontres au programme. Initialement, ces qualifications pour la CAN devaient reprendre en mars, mais ont été repoussées pour diverses raisons. Ainsi, d’après le nouveau calendrier de la Confédération Africaine de Football, la deuxième journée, opposant Madagascar au Sénégal dans le groupe A, est fixée pour le mois de septembre. Par la suite, les Barea enchaîneront avec une double confrontation face aux Guinéens, en octobre. Et ils boucleront l’année avec la réception des Soudanais, en novembre.
Le Sénégal se présente comme un gros morceau. Par contre, la Guinée Équatoriale et le Soudan, respectivement 43e et 38e nations africaines, sont parfaitement prenables pour Madagascar, 27e du continent. Preuve en est la victoire malgache en territoire soudanais, en juin 2017, lors de la première journée.
Les chances sont considérablement accrues pour les Barea, puisque les deux premiers de chaque groupe se qualifieront pour la phase finale de la CAN. Et ce, après le passage de la compétition de seize à vingt-quatre pays. Il suffira donc de devancer les Guinéens et les Soudanais. Pour ce faire, Madagascar comptera sur plusieurs atouts. Premièrement, sur un sélectionneur apprécié et qui sait tirer le meilleur de chaque joueur, en la personne de Nicolas Dupuis. Deuxièmement, sur le retour en sélection de plusieurs éléments comme Abel Anicet et Bôlida et l’avènement de plusieurs nouveaux éléments de qualité comme Debakely, Mombris, Fontaine ou encore Ilaimaharitra, sans oublier l’éclosion des jeunes comme Dada, Zotsara ou encore Rinjala, dans un groupe bénéficiant également de l’expérience des Faneva Ima et Carolus notamment. Et troisièmement, sur une année 2017 mémorable qui doit servir de tremplin (Ndlr : 8 victoires, 4 nuls et 1 défaite toutes compétitions confondues). Si les efforts réalisés ces douze derniers mois se poursuivent, la Grande île devrait être au rendez-vous pour le train menant à la phase finale de la CAN.

Haja Lucas Rakotondrazaka