Actualités Economie

Énergie – La Jirama recourt au fuel lourd

La Jirama vient de lancer un appel d’offres pour la fourniture de fuel lourd pour ses groupes électrogènes.

Un dossier qui ne passe pas inaperçu. La Jirama recherche actuellement des fournisseurs de fuel lourd. Dans un avis d’appel d’offres ouvert national, publié le 22 décembre, la société nationale d’eau et d’électricité sollicite les candidats  intéressés à lui fournir « 161 543 m³ de fuel lourd pour ses groupes électrogènes ». Selon des informations recueillies auprès de la société, six centrales sur les cent deux réparties à travers le pays fonctionnent avec ce type de carburant.
Avec la difficulté financière que traverse la Jirama, ainsi que les problèmes d’alimentation et de production en énergie qui sévissent dans le pays, l’utilisation du fuel lourd est tant réclamée par les différents acteurs du secteur, et même au niveau du gouvernement. Cette année, le régime en place envisage de se tourner davantage dans l’utilisation de ce type de carburant. « L’augmentation de production des énergies produites avec du fuel lourd figure parmi les projets de gouvernement pour l’année 2017 », avait déclaré le Premier ministre Olivier Mahafaly durant l’émission Salangalanga diffusée sur la chaîne RTA le 29 décembre.
Le chef du gouvernement espère ainsi « une baisse de la consommation de gazole de la Jirama ». « Il y aura une hausse des énergies produites avec des centrales thermiques à fuel lourd et aussi de la production de l’énergie renouvelable », a-t-il souligné au cours de cette émission.

Moins de gazole
En ce moment, la consommation de gazole de la Jirama est évaluée à 800m³ par jour dont 450m³ pour les centrales thermiques alimentant le réseau d’Antanana-rivo. Ce qui représente une lourde charge financière pour cette société d’État. Puisque une grande partie des subventions allouées par l’État sont dépensées en achat de carburant.
L’occasion se présente ainsi pour Madagascar Oil de mettre àl’épreuve de la réalité, sa production de Tsimiroro. Cette société affirmait, en fin septembre, avoir conclu un test positif de l’utilisation de son huile lourde pour les centrales thermiques utilisées par Symbion Power.
À travers ce dossier d’appel d’offres, la Jirama a fait un grand pas dans l’utilisation de ce fuel lourd. D’autant plus qu’avec l’expiration de certains contrats de livraison de carburant, l’occasion se présente ainsi pour la Jirama de se tourner vers ce type de carburant.

Lova Rafidiarisoa